250 universitaires dont Etienne Balibar, Ludivine Bantigny, Stéphane Beaud, Frédéric Lordon, Toni Negri, Judith Revel, Danièle Linhart, Michèle Riot-Sarcey, Alessandro Stella… s’insurgent de la répression à l’œuvre aujourd’hui sur les campus. «Les mêmes arguments ou presque, un demi-siècle après 68, sont resservis, pour faire sonner l’heure de la matraque et discréditer la jeunesse» relèvent-ils.

L’appel en entier est à lire ici

Romuald Bodin, Maître de conférences, Université de Poitiers ;
Mathilde Carrive, maîtresse de conférences, Université de Poitiers
Etienne Douat, maître de conférences, Université de Poitiers
Henri Eckert, Professeur émérite, Université de Poitiers
Anne Jollet, maîtresse de conférences, Université de Poitiers
Benoît Leroux, maître de conférences, Université de Poitiers
Wenceslas Lizé, maître de conférences, Université de Poitiers
François Marchesseau, PRCE, Université de Poitiers
Naïk Miret, maîtresse de Conférences, Université de Poitiers
Hélène Stevens, maîtresse de conférences, Université de Poitiers
Jean-Baptiste Thomas, maître de conférences, Université de Poitiers

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Parcoursup : six présidents d'université (dont Poitiers) demandent l'ouverture de négociations

jeu Avr 19 , 2018
Dont le prsident de l'Université de Poitiers, Yves Jean
//