Le projet d’autoroute Poitiers-Limoges porté par l’État (DREAL Nouvelle Aquitaine) est une menace pour une trentaine de vallées avec rivières, pour de nombreuses zones humides fonctionnelles et classées souvent comme « stratégiques » et pour des nappes peu profondes vulnérables aux pollutions. Avec imperméabilisation record de plus de 800 ha de terres agricoles et de forêts.

Une consultation express remplace le grand débat demandé en vain par les association notamment de France Nature Environnement. Elle a lieu discrètement en ce moment sur le site de la DREAL

Déjà le lobbying des deux Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) très engagées dans le projet porte ses fruits. Il existe déjà une avalanche d’avis favorables peu ou pas argumentés sur les site de la consultation. Par contre les « garants » de la consultation préviennent qu’ils attendent que les critiques soient argumentées.

L’avis ci-dessous de l’Autorité Environnementale « pour le cadrage préalable » est une mine de critiques.

Veuillez trouver ici le lien vers une association limousine qui a étudié le dossier

La seule solution défendable est du côté d’un mix rail-route :

  • « régénération » de la ligne TER existante pour mettre Limoges à 01h00 de Poitiers
  • poursuite des aménagements de la RN 147 pour éviter les bourgs et les secteurs accidentogènes

Une perle trouvée dans le document de la DREAL (ce document n’est sur le site de la consultation…) : il y a aujourd’hui 100 véhicules par jour qui font le trajet de bout en bout, de Poitiers à Limoges ! En clair l’essentiel du trafic est aux deux bouts,entre Lussac et Poitiers d’une part et entre Bellac et Limoges d’autre part. C’est donc l’expression d’un besoin de mobilité de proximité dont il s’agit et qui n’a rien à voir avec un besoin d’autoroute . Mais Vinci ,Bouygues et Effage sont en embuscade …avec le soutien de l’État .

JLJ

Rédaction

Article suivant

[vidéo] Un interview de Jacques Arfeuillère à propos de la lutte pour l'ancien Théâtre municipal de Poitiers

mer Jan 12 , 2022
Une lutte de huit ans entre 2013 et2021 pour la préservation d’un patrimoine, pour la démocratie locale et l’aménagement – y compris culturel – du territoire municipal. . Qu’était l’ancien Théâtre de Poitiers . . Les réactions face à la vente du Théâtre municipal à un promoteur . Et comment […]
//