A la suite de Pascal Canaud qui a signé il y a quelques jours sur Web86, un article pour signifier son vote et son appel à voter pour Jean-Luc Mélenchon, à mon tour de prendre le clavier pour dire quelques mots sur la question. Et d’autres avis, d’autres opinions sur le sujet ne demandent qu’à être partagés sur ce site.

Mon vote donc puisque j’irai voter s’exprimera pour JLM le 10 avril et pour le même le 24. Pourquoi ?

Je pourrais procéder par élimination et commencer par écarter celles et ceux pour lesquels la question ne se pose même pas. Mais inutile de préciser ici de qui il est question, ce serait bien inutile.

Ensuite, il reste tous les autres, qu’ils et elles se positionnent explicitement « à gauche » ou qui font « semblant de l’être » tant les « étiquetages » sont parfois transparents… Les 3 ou 4 candidats pour lesquels je pourrais voter m’amènent à faire un calcul « à froid » des chances qu’ils puissent, les uns et les autres participer au vote du 24 avril. Donc pour être clair, le seul vote utile qui va compter est celui qui permettra d’amener au second tour un candidat à même d’être en face de Macron, un candidat qui mettra dans le paysage un programme progressiste, en rupture avec les dérives autoritaires et libérales à l’œuvre depuis des décennies, Hollande et Macron compris.

Et là, il n’y a pas photo : si on veut une rupture écologique et sociale et la mobilisation populaire qui devra aller avec, à part le vote pour Jean-Luc Mélenchon, je ne vois pas qui pourrait s’imposer pour le 2ème tour de la présidentielle.

Jadot ? Avec notamment le départ (la mise dehors plutôt) de Sandrine Rousseau, celles et ceux qui avaient encore des doutes sur la « puissance radicale » des projets écologiques et sociaux du candidat en sont pour leurs frais !

Roussel ? Avec le nucléaire comme porte-étendard et le steak-frites en bandoulière,… mais surtout une bonne partie de son programme se trouve déjà dans celui de Mélenchon…

Poutou ? Un garçon sympathique mais dont la radicalité ne fait pas le poids face aux enjeux posés par un 2ème quinquennat de Macron.

Etre présent face à Macron au 2ème tour est aujourd’hui la seule manière de renverser un tant soit peu la table pour se redonner « la gnaque » et sortir de la psychose identitaire et autoritaire (pour rester poli).

Mélenchon donc pour le meilleur et le second tour !

D. Leblanc

Dom

Article suivant

Fête interculturelle de "Min'de Rien"

jeu Mar 10 , 2022
Vous êtes cordialement invité.e.s à la fête interculturelle de Min’de Rien, samedi 26 mars à partir de 19 h 30. à la maison de quartier de Saint Eloi, 11 Bd St Just.  Le COMITÉ DE QUARTIER DE St ELOI, MIN’de RIEN et LUEUR DE NUIT (mise en lumière, accompagnement technique) vous invitent à […]
//