Ce matin, les camions ne sont plus passés au niveau des entrepôts de Dissay. Les militants contre la réforme des retraites revendiquent une action à impact économique.

Entre 150 et 200 personnes ont bloqué ce matin à Dissay le transit des camions Geodis, France Express et Kuehne&Nagel, de 4h à midi. Les manifestants contre la réforme des retraites étaient postés sur les deux points stratégiques qui relient ces entreprises à la route nationale 910, reliant Poitiers à Chatellerault. Des dizaines de camions n’ont donc pas pu partir des entrepots ou livrer leur chargement ce matin.

Le blocage, coordonné entre les Gilets Jaunes de Châtellerault et Poitiers, des syndicalistes CGT, Solidaires et CNT, et des militants autonomes, s’est déroulé dans une atmosphère de convivialité, autour de feux de palettes et grace à beaucoup de café chaud. Il a duré 8 heures et la gendarmerie y a mis fin en arrivant en nombre sur place un peu avant midi.

Cécile, pour Solidaires86/SUD Éducation et Recherche 86

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Méthanisation à La Puye ? C'est non !

mar Jan 14 , 2020
Après la réunion d’information qui a eu lieu le 10 janvier et qui a réuni un public nombreux (et inquiet) sur le projet d’usine de méthanisation en bordure du bourg, le collectif « Bien commun La Puye » appelle à une manifestation dimanche 19 janvier à 11 h. Rendez-vous sur la place […]
//