Le programme était extrêmement riche tant par la quantité des intervenants dans les débats et tables rondes que par le nombre d’associations et d’artisans, animateurs ou exposants, sur ce thème spécifique de l’eau

Tous les scientifiques de haut vol invités ont séduit par leur faculté à mettre à la portée de tou-tes un savoir de pointe. L’assistance aux débats est allée de 20 personnes à, le plus souvent, 60 à 80 personnes : pas négligeable !

Nous avons même eu droit à une visioconférence avec Monsieur Poujade, maire de la commune de Le Sequestre qui a mis en place la tarification progressive de l’eau

Les liens entre les associations de la Vienne qui sont guidées par un vrai souci environnemental et écologiste ne cessent de se resserrer à l’occasion de ce genre de village mais aussi à travers les luttes partagées comme par exemple  celle pour une autre agriculture et contre les « bassines » ou celle contre la ferme usine de Coussay les Bois

Le point négatif fut l’assistance trop faible du public.

Le moulin de Chasseigne de Poitiers est-il trop encaissé ?

La concurrence de « la ferme de la FNSEA » qui se tenait en même temps à la foire expo a-t-elle joué ?

Les 10 ans que Mediapart fêtait ce samedi-là à Poitiers ?

La météo boudeuse ?

Qui sait !

On remarquera par ailleurs que les débats sur la tarification et la qualité de l’eau on bénéficié de la présence de Laurent Lucaud, vice-président de Grand Poitiers chargé de l’eau potable, avec qui les représentant-es des associations ont pu débattre en toute franchise.

Comme pour le sujet des « bassines »,  la qualité de l’eau à Grand Poitiers devrait sans doute devenir l’objet d’une attention citoyenne particulière grâce à la mobilisation de la société civile.

Comme le disait le visuel de l’affiche de la graphiste engagée Marie Henon il va falloir sauver notre eau : question de coût et question de santé.

Le dimanche soir, à l’heure où les deux jours se finissaient, une sacrée ondée est venue rappeler la réalité physique de l’eau au bon souvenir de tout le monde.

Rédaction

Une réflexion au sujet de “[photos] Le village pour l’eau d’Alternatiba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

[vidéo] Interview. "Le Pois" lancement d'une monnaie locale complémentaire à Poitiers et environs

mar Sep 25 , 2018
Avec Marie Monique Robin le 20 octobre à Poitiers
//