Depuis un peu plus d’un an, nous avons reçu, Gaspard et moi, deux migrants ; une jeune femme guinéenne pendant 4 mois, elle dormait à la maison environ 3 à 4 nuits par semaine, les autres soirs, elle allait dans des hôtels pris en charge par le 115.

Ensuite, c’est un jeune guinéen de 18 ans que nous avons accueilli pendant 6 mois.
Le problème qui s’est posé, c’est que n’ayant pas de chambre en plus, la personne est dans la pièce du poêle, au milieu de la maison et très vite, la cohabitation devient difficile, surtout l’hiver, alors que c’est à cette saison qu’ils ont le plus besoin d’un hébergement.

Avec l’association « Habitats libres en Poitou« , dont je suis proche, on monte une projet pour construire sur mon terrain une tiny house, petite maison bien isolée, pour accueillir un ou deux migrants.

Voila l’idée.

Nous avons donc monté un projet de financement participatif sur kisskissbankbank. Nous espérons recevoir 5000 euros sachant qu’en parallèle la récup a déjà démarré.
Si ce projet vous touche, vous parle, allez sur  https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/l-abri-solidaire, pourriez-vous le diffuser à vos propres contacts d’ici quatre à cinq jours et donner de l’argent si vous le souhaitez, si vous le pouvez. Nous avons commencé à diffuser auprès de nos plus proches contacts (notamment vous) afin d' »amorcer » la collecte, il semble en effet plus stratégique d’aller vers le grand public dans un deuxième temps avec un projet qui a déjà démarré (10-15% des fonds récoltés)

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Vidéo de la journée d'études à Poitiers sur Sykes Picot et la déclaration Balfour

mer Mar 14 , 2018
Des accords Sykes-Picot et de la déclaration de Balfour au chaos actuel : quelles responsabilités ?
//