Samedi 17 juillet à Poitiers, 500 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire. Un avocat était présent et s’est filmé depuis sa chaine Youtube Réaction19. On peut le voir au centre de la place d’Armes, sur Centre Presse Vienne, haranguant la foule et étant copieusement applaudi (1). Mais qui est-il au juste ? A quel bord politique appartient-il ?

Le site Conspiracy Watch (2) et Check News (3), rappellent qu’il est un avocat italien, ancien avocat de footballeurs comme Ribéry et anciennement candidat pour Forza Italia, le parti de … Berlusconi. Aussi ce militant est d’ores et déjà à classer du côté du capitalisme, de la droite dure et de l’extrême-droite. Il laisse complaisamment QAnon partager ses contenus vidéos et loue Jacques Chirac sur sa chaine Youtube ou partage des débats des Républicains ( LR ).

Cet avocat a aussi effectué plusieurs actions en justice pour contester entre autres le port du masque à l’école, incitant des parents d’élève à écrire aux directrices et directeurs d’école, déstabilisant les équipes dans une période déja difficile, selon des syndicats d’enseignant.es.

Il côtoie aussi la députée anti-vaccin Martine Wonner, le complotiste Silvano Trotta adepte de la lune creuse, et est l’avocat des producteurs du film complotiste Hold Up. Ce militant fait donc partie de la complosphère. Il a propagé des rumeurs au sujet du vaccin, faisant l’objet d’une vidéo Désintox sur Arte dans le journal 28′(4).

Comme nous l’avions déjà démontré (6), le complotisme covido-sceptique et anti-vaccin se place du côté de l’extrême-droite. Et il ne faut pas gratter longtemps pour trouver de l’antisémitisme. D’ailleurs, samedi, des étoiles jaunes étaient arborées, des analogies étaient faites entre nazisme et pass sanitaire. Cet amalgame est intolérable et c’est souiller la mémoire des personnes juives déportées au nom de la solution finale du III Reich visant à anéantir toute la population juive, et c’est une insulte à toute personne victime de la barbarie nazie. Utiliser la Shoah pour dénoncer les mesures de Macron atténue et euphémise la gravité du nazisme, c’est intolérable. Les larmes de Joseph Szwarc, rescapé de la rafle du Vel D’Hiv’ sont là pour en témoigner (5). Les idées d’extrême-droite sont en train de contaminer une partie de la gauche présente dans ces manifs et c’est très préoccupant.

Sources et notes :

1-Centre presse Vienne : Cinq cent opposants au pass sanitaire crient leur colère ( Carlo Alberto Brusa à 1’05 )

2-Conspiracy Watch : Carlo Alberto Brusa

3-Qui est Carlo Alberto Brusa, ex-avocat, contre la « dictature sanitaire » et l’assocation réaction 19 ? Check News ( réservé en partie aux abonné.es )

4-Désintox : vaccins covid19, non les laboratoires Pfizer et Bio N tech n’ont pas prévu la pandémie depuis 2019

5-Etoile jaune, et anti-vaccins, les larmes indignées d’un rescapé du Vel d’Hiv’, Libération

6-La pandémie et la désinformation, des ennemis de classe, Web86

SLM

15 réactions sur “Qui est Carlo Alberto Brusa, l’avocat qui a pris la parole à Poitiers lors de la manif anti pass sanitaire le 17 juillet ?

  1. web 86 qui se met à faire de une tribune contre les antis vaccins, anti masques à l’ école, les soi disants complotistes ( juste qu’ ils se posent de légitimes questions) . merde ça fout les boules !

  2. Le problème c’est que la gauche par principe refuse ces manifs ou tergiverse et laisse la place royale à ce genre de personnages. Y’aurait les syndicats, les leaders politiques de la FI du PC et du NPA jamais nos services d’ordres n’auraient laisser s’exprimer de la sorte ce genre de gens.
    C’est très bien de démasquer ce drôle de personnage que beaucoup de gens ne connaissent pas. mais pour autant est-ce que sa présence (qui n’a été demandée par personne) signifie que les gens « de gauche » présents sur place « adhérent à des idées de l’extrême droite » (pour reprendre les mots de l’article) ? ce monsieur qui harangue la foule, bien que non connu, a t il tenu un discours d’extrême droite, où est ce un mec d’extrême droite qui tient un double discours calculé pour séduire un public de gauche ? Dans ce dernier cas, peut on reprocher aux gens présentes d’applaudir son discours dans la mesure où son pedigree politique n’est pas connu des gens sur place à l’instant T ?

    Il ne faut pas utiliser cet événement en vue de discréditer l’opposition au pass sanitaire, en la résumant à ce personnage. Ce qu’il conviendrait de faire à mon sens c’est plutôt que « les rouges et verts » viennent en nombre contre le pass ( je dis bien contre le pass, pas contre le vaccin) pour faire masse et prendre le dessus sur ces manifs. et si ce n’est pas possible, d’organiser des cortèges concurrents.
    sinon on va louper le train comme on l’a loupé avec les gilets jaunes.

  3. Je souscris complètement à ce qui a été dit par TS. J’étais à la manifestation et j’ai été déçu de l’absence totale des organisations de gauches, des syndicats, etc…
    Le projet de loi contre le pass sanitaire est une atteinte grave aux libertés et va également enfoncer des coins irréversibles dans le code du travail.
    Nous étions entre 10 et 20 en marge de ce rassemblement avec des pancartes « Oui au vaccin, non au pass sanitaire » ou encore « Vacciné.e ou non, tou.te.s uni.e.s contre la société du contrôle », mais bien trop peu nombreux et nombreuses pour faire entendre une autre voix, malheureusement.
    Alors oui c’est border et ça comporte des risques d’être assimilés à l’extrême droite (assimilation dont les médias au service du capital ne se privent pas pour autant), mais c’est ça aussi le travail politique sur le terrain. Je constate qu’à gauche on a peu appris du mouvement des gilets jaunes et qu’on portent toujours nos gants blancs avec assurance.

  4. complètement d’ accord avec ces deux derniers témoignages
    je suis « rouge et vert » mais contre ce « vaccin  » là,cette expérimentation génique de masse , je suis admiratif de ces scientifiques jusqu’ alors renommés qui ont le courage de  » l’ ouvrir  » , et je me fous de leurs opinions politiques personnelles dans la mesure où leurs discours restent sur la problématique de la gestion du covid, admiratif aussi du courage de la députée et docteure martine Wonner (et oui pas rouge et verte, et pas d’ enjeu électoral en vue), et je ne rejette pas le film hold up, et apprécie que leurs réalisateurs continuent à nous informer des circulaires et projets ahurissants qui nous concernent .
    personnellement je resterai « rouge et vert » , mais je crains que par son attitude à ne pas se poser plus de questions que ça ,et ce à mon avis par stratégie électoraliste, la vraie gauche voie se détourner d’ elle pas mal de gens.

  5. S’opposer au pass sanitaire, oui, sopposer à la vaccination collective, non ( pandémie), défiler avec l’extrême-droite ( non jamais ), participer au mouvement SOCIAL des GJ, oui
    L’exercice est donc délicat
    Informer sur le confusionnisme et le néo-fascisme : oui

  6. S’opposer au pass sanitaire, oui, sopposer à la vaccination collective, non ( pandémie), défiler avec l’extrême-droite ( non jamais ), participer au mouvement SOCIAL des GJ, oui
    L’exercice est donc délicat
    Informer sur le confusionnisme et le néo-fascisme : oui

  7. Bonjour,
    Sophie : « participer au mouvement social des GJ », non ! Être Gilet Jaune, oui ! Ce n’est pas une petite nuance, à mes yeux 😉
    Pour le reste, je suis d’accord avec ce qu’a écrit TS.
    Et puis, que plus rien ne soit étanche entre les différents mouvements et partis me trouble et me dérange aussi. Mais ne devrait-on pas plutôt s’attacher à mettre en avant ce qui nous réunit ? C’est quand même pas rien, ce plus petit dénominateur commun, puisque c’est quelque chose qui nous concerne toutes et tous, au final : se battre pour la liberté, ça ne devrait être ni de droite (extrême), ni de gauche.

  8. Bonjour Marie,
    Se battre pour quelle liberté en fait ? La sienne propre ? Pour son « ego » ? Quand il y a pandémie, la solidarité collective, c’est ça la liberté.
    Pour ma part, je ne peux me résoudre à cotoyer l’extrême-droite.
    Et les GJ, j’y étais. C’était un mouvement social, avec des revendications sociales.
    Brusa, Fouché, Peronne, Wonner, Trotta ne sont pas de gauche, dans le sens qu’ils ne croient pas au progrès social et à l’émancipation collective.

  9. Parce que vous croyez tout ce qui est écrit ? Ils mélangent tout.
    Dés que vous réfléchissez un peu et émettez un avis contraire au gouvernement, vous êtes « complotiste », le mot « complotisme » est entré ds le dictionnaire en 2017… ou pour vous discréditer, vous êtes catalogué d’extrême droite, c’est d’une malhonnêteté intellectuelle ignoble. C’était la méthode stalinienne de traiter ceux qui n’étaient pas communiste d’extrême droite.
    Deux personnes de ma famille ont été déportées au camp de Dachau et je suis farouchement contre le passe-sanitaire et toute mesure liberticide, ça n’a rien à voir avec l’antisémitisme., c’est tout simplement un véritable scandale.

  10. Bonjour,
    Je me contente juste ici d’informer sur la nature de Carlos Alberto Brusa.
    Cordialement

  11. Oui au vaccin non obligatoire, pourquoi le gouvernement ne propose t’il pas aux gens qui ne souhaitent pas se faire injecter une thérapie génique d’attendre le vaccin traditionnel Sanofi ? pourquoi impose t’il de telles mesures ? on peut s’interroger sur leur objectif, être à la botte des puissants milliardaires, ce n’est pas mieux que l’extrême droite.

  12. Bonjour,
    En effet les brevets vaccins contre le virus du covid devraient être levés et être nationalisés, entre autres par solidarité internationale. Les vaccins contre le covid ne sont pas une thérapie génique ( voir là dessus les articles de Mediapart ).
    Oui la politique de Macron est autoritaire et libérale.
    Cordialement

  13. Non, vous cataloguez les gens. Vous traitez de complotiste proche de l’extrême droite et d’antisémite ceux qui manifestent contre le pass sanitaire. Ce n’est pas objectif.
    On peut être juif et contre le pass-sanitaire. Vous essayez de noircir et de discréditer ceux qui se battent pour la liberté., c’est malhonnête.

  14. Si le vaccin (qui n’en est pas un) ARN messager est une thérapie génique.. Ce sont des molécules (brins d’instruction génétique) chargées de transmettre l’information codée dans notre génome. C’est l’essence même de la thérapie génique..

Les commentaires sont fermés.

Article suivant

Communiqués de presse syndicaux ( de transformation sociale )

mer Juil 21 , 2021
Afin de sortir de l’im-pass’ libérale et autoritaire, une rentrée sociale est à construire et d’ores et déjà les syndicats de transformation sociale l’envisagent : les communiqués de presse FSU ( 21 juillet ): « Pour une autre gestion de la crise sanitaire : anticiper, favoriser la vaccination, investir dans les […]
//