L’Union des Délégués Départementaux de l’Education Nationale (DDEN) de la Vienne communique

« L’Union des Délégués Départementaux de l’Education Nationale (DDEN) de la Vienne exprime sa très grande inquiétude face au projet de loi « Pour une Ecole de la confiance » soutenu par le ministre de l’Education Nationale.

L’article relatif à la création d’Etablissements Publics Locaux d’Enseignement des Savoirs Fondamentaux (EPLESF) qui verrait des écoles fusionnées à un collège, celles-ci perdant alors toute autonomie, préoccupe particulièrement les DDEN. Où se trouverait l’intérêt des élèves du primaire obligés à des déplacements plus longs pour rejoindre une structure trop lourde pour eux ? Cette course à toujours plus de concentration d’établissements scolaires nuirait en priorité aux petites écoles rurales qui font pourtant preuve de leur efficacité en termes de résultats scolaires et de bien être pour leurs élèves.

Si ce projet de loi était définitivement adopté par le Parlement, ce serait un acte fort contre le développement du monde rural, donc à l’opposé de l’aménagement du territoire pourtant prôné partout et contraire aux aspirations de nos concitoyens consignées dans les cahiers de doléances et de propositions en faveur de davantage de considération et de services publics de proximité.

L’Union 86 des DDEN demande aux sénateurs et députés du département de s’opposer à ce projet de loi.

Pour l’Union Départementale des DDEN,

Thérèse Veneau, Présidente « 

Le 11 avril, 18, rue de la Brouette du Vinaigrier 86000 Poitiers Poitiers

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.