Le Monde daté du 29 août, se fait l’écho d’un accident polluant à partir d’une unité de méthanisation en Bretagne. L’ADEMA (Association de Défense de l’Environnement de Migné-Auxances) a adressé un courriel à la Société Migné-Biométha, maître d’oeuvre de l’unité de Migné-Auxances pour leur demander si ce risque a été pris en compte et comment.

Voici la réponse de la société :

« J’ai été mis au courant hier de cette pollution causé par une méthanisation, c’est étonnant que du digestat se soit retrouvé mélangé aux eaux pluviales. Pour notre unité, toutes les cuves sont dans une zone de rétention et les plateformes de dépotage ou remplissage de tonnes pour l’épandage sont isolées des eau de voirie pour retourner dans le process. »
Un accident est toujours possible il se produit généralement à cause d’un élément qui n’a pas été prévu, mais celui-ci l’a été. »

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Appel à dons de fournitures scolaires

mer Août 26 , 2020
par Min’de Rien, association pour les mineurs étrangers isolés
//