Une surprise certainement : sur le résultat final puisque Gisèle Jean (qui ne s’attendait pas vraiment à être élue) a réalisé une vraie performance avec un excellent score au 2nd tour (après 331 voix au 1er tour) : 406 voix (34,84 %) soit 31 voix de moins que Marie-Jeanne Bellamy, élue avec seulement 437 voix… (37,51%) Ça va remuer dans les chaumières du nord-Vienne avec maintenant 2 sénateur et sénatrice issue de cette partie du département. Et le sénateur Bruno Belin qui a fait campagne contre l’élue du jour en soutenant Karine Desroses qui n’a obtenu au final que 276 voix (23,69%) contre 232 au premier tour (19,81%)… Bien faible tout ça et une claque autant pour B. Belin que pour la candidate.

Alors que s’est-il donc passé ce dimanche 17 mars et avant l’élection dans la campagne menée minutieusement par Gisèle Jean et Dominique Chaine ? Car campagne il y a eu avec un nombre jamais atteint jusqu’à présent de communes visitées, d’électrices et électeurs rencontré.es. (1 203 cette année dans la Vienne) En sachant que 2 députés se sont largement investis (Sacha Houlier en tête) en faisant le tour des communes pour appeler à voter pour K. Desroses !!! Une autre bonne claque donc pour la minorité parlementaire ainsi désavouée.

  • Cyril Cibert a réuni 122 voix (10%) et la seule addition de ses voix et des 331 voix de Gisèle Jean au premier tour aurait suffit à faire élire cette dernière au second tour. Certes, ce n’est que de l’arithmétique, mais la campagne très négative menée par ce candidat (et une petite partie du Parti Socialiste local) contre Gisèle Jean et Dominique Chaine soutenue.s eux par l’ensemble de la gauche aura sans doute contribué à écarter une partie des 122 voix du candidat pour le second tour… Ce d’autant plus quand on sait que C. Cibert, au final a appelé à voter… K. Desroses au second tour ! De quoi égarer nombre d’électrices et d’électeurs : quel gâchis ! Gisèle Jean gagne 75 voix entre les deux tours quand dans le même temps, M.J. Bellamy augmente son nombre de voix de 80.
  • Quelles conséquences aura la guerre interne à la droite départementale ou macroniste avec les candidatures conflictuelles Bellamy/Desroses ? Un rappel utile (ou douloureux ?) : la doublette Belin/Bellamy aux départementales de 2021 sur le canton de Loudun, à cette époque le sourire s’affichait sur le visage des deux candidats… (https://www.lanouvellerepublique.fr/loudun/le-duo-belin-bellamy-se-represente) mais ça, c’était avant.
  • On notera enfin le score, doublé, (5%) de Xavier Monnais, le candidat d’extrême-droite (passé de 34 avec A. Fage à 60 voix entre 2020 et 2024) dont on apprend par la presse locale qu’il a été adhérent, il y a quelques années du Parti Socialiste dans le sud-Vienne : drôle d’itinéraire…

D. Leblanc

.

Les résultats complets sur le site de la préfecture : https://www.vienne.gouv.fr/Actualites/Election-senatoriale-partielle-du-17-mars-2024

A réécouter, notre entretien avec Gisèle Jean enregistré le 5 mars : https://web86.info/videos-election-senatoriale-du-17-mars-dans-la-vienne-un-entretien-avec-gisele-jean-candidate-de-la-gauche-unie/

La page FB de Gisèle Jean : https://www.facebook.com/gjean86

Dom

Article suivant

[vidéo] "Avoir 20 ans à Sainte-Soline". Interview de deux coordonnatrices/teurs du livre.

lun Mar 18 , 2024
Hélène Stevens et Étienne Douat sont deux des des coordonnatrices/teurs de ce livre aux Éditions La Dispute qui est sorti début mars. Nous en avions parlé précédemment sur web86.info ici et là. Un livre qui tombe à pic. . Sur Sainte-Soline, vous pouvez retrouver toute la lutte en cliquant ici
//

Articles en relation