« Génération•s était présent ce matin au rassemblement des Fonderies du Poitou à Châtellerault pour soutenir les ouvriers et les ouvrières qui luttent pour la survie de leurs emplois face à la fermeture annoncée annoncée de leur usine. Il est scandaleux que le gouvernement ne prenne pas ses responsabilités. Malgré les risques encourus, la ministre Muriel Pénicaud, tout comme Bruno Le Maire annonce, alors qu’elle est présente dans le département, qu’elle ne viendra pas à la rencontre des travailleurs et des travailleuses. Pourtant, la situation est dramatique. D’autant que le projet de reprise par Liberty House, filiale de la compagnie GFC Alliance amènerait à la suppression d’un tiers des postes.

Le temps nous est compté, il faut que le gouvernement prenne ses responsabilités !

Génération•s appelle à la nationalisation temporaire du site afin que les ouvriers et ouvrières puissent conserver leurs activités le temps de retrouver un repreneur offrant de meilleures garanties pour les emplois. Tant que la lutte poursuivra, nous nous engageons auprès des travailleurs et des travailleuses des fonderies d’Ingrandes et de leurs familles à soutenir leur combat. »

Le comité Génération·s de la Vienne

06/03/19

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Poitiers, Grand Poitiers : quelle ville voulez-vous ?

mer Mar 6 , 2019
Rencontre Osons 2020 samedi 09 mars de 15h00 à 17h00
//