Un message de la FUB (Fédération française des Usagers de la Bicyclette).

« Vous êtes nombreuses et nombreux à nous écrire pour nous interroger sur ce qui est autorisé et ce qui est interdit en période de confinement. Après une période de flou, le ministère de l’Intérieur a publié le visuel ci-dessous. La réalité du terrain n’étant pas forcément conforme, remontez-nous vos témoignages!

Recensement de verbalisations arbitraires de cyclistes depuis le début du confinement.

Pour rappel, la FUB n’incite pas à une pratique massive du vélo et appelle chacun et chacune à rester chez soi tant que possible. Toutefois, pour les déplacements absolument nécessaires (courses, trajet domicile-travail, etc.), il est officiellement autorisé par le Ministère de l’Intérieur et recommandé par la FUB d’utiliser le vélo comme moyen de déplacement. Vous pouvez également visionner la vidéo récente de la Ministre Elisabeth Borne à ce sujet.

Suite au flou initial et surtout face à des remontées de verbalisations arbitraires depuis le début de la période de confinement, la FUB souhaite récolter des témoignages de cyclistes verbalisés ou réprimandés, afin mieux mesurer l’ampleur du phénomène. Comptez sur nous pour agir en conséquence. Retrouvez le résumé de notre position sur twitter.

Si vous avez été verbalisé vous pouvez répondre au questionnaire (disponible ici), sinon nous vous invitons à le relayer largement, surtout si vous avez connaissance de telles verbalisations dans votre entourage.

Afin de nous permettre d’agir efficacement, nous vous demandons de répondre rapidement, idéalement avant le dimanche 29 mars, à 20h.

Je réponds !« 

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Intubés ou entubés …. Il y a une 3e voie !

dim Mar 29 , 2020
Un article de M. Mai, à la fois rage et appel « Une courte trêve, quand on y repense, cette campagne électorale. Et au bout du compte – un compte bien trop vite fait, comme bâclé, vu les circonstances – quel sens lui donner ? Perso, y’a des lustres que je […]
//