Un grand projet de réservoirs d’eau sert les intérêts de l’agriculture intensive au mépris de l’avenir des rivières

Un article de Clément Barraud dans Bastamag.net sur les « bassines » de la Vienne :

« Pour continuer d’irriguer leurs cultures de maïs très gourmandes en eau, des exploitants agricoles installés dans la Vienne envisagent la construction de 41 réservoirs d’eau d’ici 2022. Ces retenues, qui ne profiteraient qu’à une poignée d’agriculteurs, équivaudraient à 7,5 fois le projet de barrage de Sivens. Objectif : pomper de l’eau dans les rivières et les nappes phréatiques durant l’hiver, puis (lire la suite)

2 Comments

  1. Bonjour,
    dans la commune de Sanxay(Vienne) ont été créés 6 étangs alimentés par un ruisseau( le Marconnay) a but partiel d’irrigation estivale. Ne manquerait + qu’une de ces horribles bassines. Est-il possible de savoir quelles sont les communes impactées par ce projet idiot pour irriguer principalement du maïs de mdr, chose déjà existante dans une commune avoisinante(Jazeneuil) par pompage de la nappe phréatique.
    Merci d’une éventuelle réponse
    Le triton

    • Bonjour,
      il y a deux organisations sur la Vienne qui sont en point sur ce sujet. La première est Vienne Nature et l’autre est l’UFC . Il y a également le syndicat paysan . C’est à elles et eux qu’il faut s’adresser.
      Cordialement
      PC

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.