Une fois le déconfinement revenu, les rendez-vous « Nous voulons des coquelicots  » reprennent dans le sud Vienne : en août Luchapt, en septembre à l’Isle Jourdain.

ARDAN, l’association porteuse de ces rassemblements a poursuivi un travail sur l’eau commencé il y a plus de deux ans : bassines, privatisation barrages mais surtout pollution de la Vienne de plusieurs captages du sud Vienne (autorisation d’exploitation donnée pour 3 ans par l’Agence Régionale de Santé ).

Une page facebook est créée – eau potable sud vienne, sans pesticides- , des réunions d’infos avec du monde et la sensibilisation grandissante de nouveaux élus-e dans les communes, l’engagement de nouveaux membres redonnent des couleurs à l’association pour ses 20 ans d’existence.

ARDAN, acronime d’ANVAR, créée contre les projets d’enfouissement de déchets nucléaires dans le sud vienne.

Contact : ardanvienne@free.fr

Des photos du dernier rassemblement à Moussac

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Halte à l’aberration des bassines

mer Juil 15 , 2020
Le 11 Juillet 2020 deux manifestations se sont déroulées simultanément : l’une dans le Marais Poitevin et l’autre à Poitiers. Elles annonçaient clairement leur colère contre la Région qui paierait les tuyaux et les pompes des nouvelles bassines et contre la création de 41 bassines dans le bassin du Clain […]
//