Dans la Vienne et ailleurs : une lutte nationale !

Christophe est ehs (électro hyper sensible) ; il habite Rennes et a vu se densifier l’électrosmog ambiant avec la 3G la 4G, essai de 5G à la Gare, et le système linky.

Il a entendu régulièrement d’autres personnes électro hyper sensibles au sein des associations « alterondes 35 » et « AALGA Bretagne » se plaindre de douleurs, de souffrances, d’exclusion et en a été ému.

Devant le pilonnage de la société Enedis, et le déni de l’État, il a choisi d’agir : et a démonté méthodiquement quelques dizaines concentrateurs du système linky qui injectent sur nos réseaux électriques pas moins de 30 à 90 khz en G3, lesquels réseaux domestiques non blindés sont prévus pour recevoir du 50 hz. Trois restaient en attente.

Le 3 juillet 2020, il a vu débarquer chez lui une dizaine de gendarmes qui l’avaient repéré en installant des caméras à proximité de certains concentrateurs. Et il leur a donné les composants de ses prises, triés méticuleusement dans des bacs, le plastique d’un côté, les terres rares (extrêmement polluantes) de l’autre, en vue du recyclage.

Il est un lanceur d’alerte, confronté au lobbie EDF/ENEDIS de l’État, qui veut imposer par tous les moyens la dictature des ondes et du flicage, et que de nombreux collectifs partout en France, refusent.

Nous demandons que Christophe soit jugé comme lanceur d’alerte et bénéficie d’un statut et d’une protection accordés par la loi du 9 décembre 2016.

Il n’a pas d’arme et ne menace aucune vie humaine, au contraire, la protège, en éliminant les radiofréquences en ondes pulsées nuisibles à la santé, comme on peut le lire dans la résolution 1815 du Conseil de l’Europe qui date de 2011, dans la loi Abeille votée en 2015, dans la Charte de l’environnement 2004, ainsi que la Charte du citoyen Européen.

Il s’en est pris à du matériel et non à ses semblables, on ne peut mettre ce comportement éthique et responsable dans la même catégorie que des islamistes lanceurs de bombes sur les places publiques ?

L’article 35 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 légitimise la désobéissance civile :

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Merci de le soutenir en signant et diffusant cette pétition.

Vous pouvez également le soutenir financièrement pour les frais d’avocat en envoyant un chèque à l’attention des citoyens éclairés, à l’adresse ci-dessous, et en indiquant « Christophe » au dos du chèque. Merci !

Les citoyens éclairés, Maison des associations, Place Penvern, 56 600 Lanester

https://lescitoyenseclaires.org
contact@lescitoyenseclaires.org

illustration politiquedesanté.fr

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Les expressifs : en 2020 !

sam Août 8 , 2020
Les Expressifs est un festival de spectacles de rue qui a lieu début octobre à Poitiers. Il aura bien lieu cette année, mais l’épidémie impose aux organisateurs.trices de repenser entièrement l’accueil des spectateur.trices. Afin de préparer le public à cette nouvelle organisation, ils m’ont commandé (à Otto T…) une illustration par […]
//