ATTENTION ! Le cauchemar n’est pas sur la photo qui illustre cet article mais bien dans le contenu des tracts qu’il dénonce… Le cauchemar, ce sont les ennemis de la démocratie, du pluralisme, des droits humains, des services publics, de la différence… ce que voulaient mettre en lumière les porteurs de ces affichettes, le 1er mai 2021 dans les rues de Châtellerault…

Pour celles et ceux qui ont le malheur d’avoir des candidats d’extrême-droite aux élections départementales dans leur canton, il ne leur aura pas échappé que les tracts distribués comme document électoral se caractérisent par une rédaction complètement déconnectée des réalités locales : d’ailleurs c’est le même partout, que l’on habite au cœur de la Creuse, dans la Vienne ou le Jura ! Ce qui intéresse les lepénistes, c’est une propagande effrénée contre les migrants, les mineurs isolés accusés de tous les maux, le « sécuritaire » comme étendard et le mensonge comme vérité !

A tel point que plus d’une centaine d’avocat.es ont, aujourd’hui vendredi 4 juin, saisi les procureurs de Nanterre, Versailles et Créteil en attendant Bobigny, Paris et on l’espère Poitiers et partout en France – pour « incitation à la discrimination et à la haine », après le tract/document électoral évoqué plus haut du Rassemblement national parlant des mineurs isolés. Dans une rubrique « Prise en charge des migrants » et sous le titre « Le saviez-vous ? », le parti d’extrême droite affirme : « un mineur isolé étranger coûte 40 000 € par an au département, 60 % sont en réalité majeurs. (Rapport sénatorial 2017) Ils sont responsables de l’explosion de l’insécurité. (Exemple : 2 délits/crimes par jour à Bordeaux en 2020). Avec comme slogan de conclusion : Seuls nos élus mettront un terme à ce scandale ! »

Comme ces avocat.es, souvent spécialisé.es dans la défense de ces mineurs savent très bien de quoi il est question et que la Cour de cassation a estimé, le 17 mars 2015, que ce délit était caractérisé lorsque « les textes incriminés tendent à susciter un sentiment de rejet ou d’hostilité, la haine ou la violence, envers un groupe de personnes ou une personne à raison d’une religion déterminée » , le RN peut se faire du souci quant à la recevabilité de la plainte déposée et à ses conséquences judiciaires…

Georges Rellow

Dom

4 réactions sur “Du mensonge comme bannière

  1. Merci, Georges Rellow, pour cet article. Le contenu de ces tracts ne semble pas affecter grand monde, vu le peu de réactions qu’ils suscitent. Ça fait du bien de lire votre mise au point !

  2. J e ne comprend pas trop. Je viens de voitre cet article sur l’extrême droite. Mais la photo ne correspond pas. C’était organisé par une association pas du tout politique – j’étais à Chatellerault le 1er mai et je reconnais bien cette déambulation. Je suis allée discuté avec cette association qui défend la liberté d’expression et le respect du citoyen et de ses droits. Donc pas du tout de l’extrême droite. Donc je pense que vous avez fait une erreur – je n’étais pas habitué à ceci sur votre site et j’en suis très étonnée. Ce serait bien de rectifier pour ne pas amalgamer cette association avec l’extrême droite qui nie tout droit et stygmatise les comportements contraires à une doctrine établie par un pouvoir. –

    1. Bonjour,
      Merci pour votre message qui va permettre de préciser les choses ! Il n’est pas question d’amalgame mais de lier ce qui est écrit sur les panneaux « Ceci est un cauchemar » avec le contenu même de l’article « Du mensonge comme bannière » qui aborde donc les mensonges des tracts de l’extrême-droite. Vous étiez à cette initiative à Châtellerault – moi aussi d’ailleurs 🙂 – ce qui n’était sans doute pas le cas de nombre de lecteurs.trices de Web86. Ce qui évite au passage de lier directement la photo, l’évènement et le contenu de l’article qui dénonce les pratiques, hélas habituelles des mouvements d’extrême-droite.
      Dans le cas présent, le cauchemar, c’est bien le rassemblement national qui ne ne mérite pas de majuscules !

      Georges Rellow

      1. Merci de votre réponse. Dans ce cas , indiquez que la photo sert d’illustration et que les gens qui défilent sont là pour dire aux autres que le cauchemar devient réel , et en même temps, qu’on peut être acteur. C’est vraiment ce que j’ai ressenti en parlant à cette association. Moi ce que je vois c’est un défilé de gens d’extrême droite alors que c’est olutôt pour dénoncer la dictature , à venir ou déjà là. Cette association a vraiment à coeur que les citoyens comprennent qu’ils ont encore des droits, et un libre arbitre. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

[tract] Manifestation le 12 juin dans la Vienne aussi « pour les libertés et contre les idées d’extrême droite»

ven Juin 4 , 2021
Premiers signataires dans la Vienne.Syndicats : UD CGT 86, FSU 86, Solidaires 86. Associations : ATTAC 86, DNSI, Les amies des femmes de la Libération, LDH de Poitiers et de Châtellerault, Education.world 86. Organisations politiques : EELV 86, Ensemble! 86, Génération.s de la Vienne, Jeunes Génération.s de la Vienne, La […]
//