Le groupe de Gilets jaunes de Poitiers SUD a apporté, samedi dernier, son soutien aux Occupant-es du TAP (« Théâtre au peuple ») et réciproquement…

Après une intervention très appréciée de notre groupe de Gilets Jaunes lors de l’AG samedi matin 3 avril au TAP de Poitiers, un certain nombre d’occupant-es du « Théâtre au peuple » et de militant-es pour la défense des migrant-es sont venu-es nous soutenir samedi après-midi à proximité de notre rond-point en faisant doubler nos effectifs habituels (environ 40 personnes).

Ce soutien qui nous a bien encouragé, montre que la convergence des luttes est encore possible…

Nous continuons de penser que si les syndicats et les organisations de gauche radicale avaient rejoint en 2018-2019
ce puissant mouvement de contestation et de résistance sans précédent, le gouvernement du « royaume de France » serait tombé…

Les automobilistes continuent, elles et eux, à manifester leur soutien au Gilets Jaunes depuis leur véhicule.

Ce samedi après-midi, les flics se sont arrêtés pour constater ce qui se passait à proximité du rond-point
et ont accepté de « tolérer » notre rassemblement après avoir demandé l’identité de 2 d’entre nous.

Compte tenu des déclarations du « Chef de l’état d’urgence » et des nouvelles règles du re-re-re-confinement,
notamment en ce qui concerne la limite des déplacements dans un rayon de 10 km, nous avons décidé de suspendre nos rassemblements hebdomadaires pendant le mois d’avril et de maintenant notre participation aux manifestations qui se tiendront pendant cette période, notamment celle du 8 avril prochain…

Jean-Pierre Bujeau

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

[vidéo] Interview : le mouvement dans le social et médico-social de la Vienne

ven Avr 9 , 2021
Un interview de Xavier Farys ( Sud Santé sociaux) sur le récent mouvement dans le secteur. (cf notre article ici). Un interview pour comprendre ce qui se passe dans ce secteur de premier-es de cordée et comment elles et ils ont réussi à construire la mobilisation
//