« A l’occasion de cet épisode de canicule, « Osons 2020 écologique, sociale, solidaire et citoyenne » souligne les choix désastreux de l’équipe d’Alain Claeys en matière d’aménagement urbain.

Les logiciels de l’équipe municipale sont usés, ils n’ont pas anticipé les conséquences du réchauffement climatiques.

De l’aménagement de la place d’armes à celui de la place Charles VII en passant par le nouvel aménagement des alentours du Pont Joubert, la pelouse pelée de l’îlot Tison, nous constatons que le choix du tout minéral et des arbres coupés est une catastrophe d’une part, pour la biodiversité, mais également pour le bien être des habitants. Un arbre mature planté remplace 5 climatiseurs.

« Osons Poitiers » a toujours lutté contre l’artificialisation des sols et pour la végétalisation de la ville ; par ailleurs les eaux de baignades sont aussi un enjeu écologique, social et populaire.

Osons 2020 fait de ces questions un véritable enjeu de son programme. »

Communiqué de « Osons 2020 écologique, sociale, solidaire et citoyenne »

Poitiers, le 27/06/19

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Irrigation dans la Vienne par temps de canicule

ven Juin 28 , 2019
L’agriculture industrielle est complètement déjantée : on irrigue en pleine chaleur, en pleine canicule par 40 degrés à l’ombre !! Avec des températures pareilles la majorité de l’eau balancée part dans l’atmosphère. Photo prise à 14H30 ce jeudi 27 juin. Et le Gouvernement et les Préfectures continuent de nous répéter […]
//