7 avril, journée européenne contre la marchandisation de la santé.

Le cabinet » McKinsey and Company »( chiffre d’affaire:10,5 milliards de dollars en 2018) a été chargé de travailler avec le Ministère dans le cadre de la stratégie vaccinale. Afin de prendre rendez-vous pour se faire vacciner, il faut passer par la plateforme privée  » Doctolib » ( startup non cotée en Bourse qui affiche une valorisation supérieure à un milliard de dollars). Les vaccins Pfizer, Moderna, Astra Zeneca ont été élaborés par des laboratoires privés étrangers dont les profits ont explosé. Hors crise sanitaire, des EHPAD sont gérés par des grands groupes privés ou au mieux, par des associations ou des mutuelles. Il en va de même pour des services de soins de suite et de réadaptation. Les ARS lancent des appels à projets pour les activités de soins où le secteur privé s’engouffre, notamment sur ce qui rapporte le plus en termes de tarification à l’activité (T2A). Le Ministère s’apprêtait à donner la gestion de nos données de santé à Microsoft etc…

La santé est un secteur plus qu’intéressant pour les prédateurs de la finance dont l’appétit est aiguisé par nos dirigeants soucieux de diminuer les budgets publics pour répondre aux injonctions européennes.

Châtellerault, le 7 avril

Hélène Derrien

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Courriel à adresser aux sénateurs de la Vienne

mer Avr 7 , 2021
Ci-dessous un courrier à adresser par mail aux sénateurs de la Vienne au sujet du projet de loi confortant les principes républicains: Bruno Belin : b.belin@senat.fr et Yves Bouloux : y.bouloux@senat.fr .
//