Le compteur « linky » arrive dans nos campagnes

L’association « Robin des Toits » et les compteurs communicants dont « linky »

Oui, le compteur « linky » arrive dans nos campagnes !

Non, le compteur linky, son CPL (courant porteur en ligne) et ses concentrateurs ne sont pas inoffensifs pour la santé !

Cinq tribunaux (Toulouse, Foix, Bordeaux, Tours Grenoble) viennent d’imposer des mesures de protection (filtres, et/ou, dépose de compteurs, voire livraison du courant sans CPL.

3 000 000 d’Electrohypersensibles (EHS) chiffre avancé en 2018 par l’ANSES sont inquiets et pourraient être affectés.

Il y a ceux qui sont déjà malades et ceux (enfants, personnes âgées, personnes fragiles) qui sous l’effet d’un CPL entre 35 et 90 KHZ de fréquence émise 24h /24, peuvent le devenir.

• LE CPL injecte une fréquence plus élevée qui se superpose au 50 HZ de notre courant électrique habituel.

• Les 8000 concentrateurs (seulement pour le département de la Vienne) qui récupèrent les données transportées par le CPL enverront ces mêmes données vers le centre de traitement d’Enedis ou de la Sorégies via le réseau de la téléphonie mobile 2,5G (900 MHZ)

• Les émetteurs radio-linky (ERL) qui seront installés plus tard sur votre compteur fonctionneront 24 /24 en protocole « Zig-Bee » (proche du Wi-Fi) en 2, 4 GHZ.

Autant de sources nouvelles de champs électromagnétiques artificiels (CEM) qui risquent détériorer votre qualité de vie et votre état de santé.

1. Souvenez-vous que l’OMS (organisation mondiale de la santé) a classé les CEM artificiels en classe 2 B : possiblement cancérigène.

2. Sachez que les grandes assurances refusent depuis 2011 de prendre en charge les risques liés aux CEM artificiels.

3. Sachez que les scientifiques de la « Silicone Vallée »  envoient leurs enfants dans des écoles dépourvues d’outils numériques.

Je ne vous parle pas du « Big Data », de la collecte de vos données personnelles, du risque d’incendie dans des logis équipés du Linky …

Le principe de précaution est inscrit dans notre constitution ! Appliquons- le !

Refusons d’être des cobayes !

Nous sommes en Démocratie, la dictature du linky n’est pas acceptable !

Les compteurs communicants pour le gaz (Gazpar) et pour l’eau fonctionnent tous avec des hautes fréquences qui les relient à des nouveaux concentrateurs pour ensuite transporter les infos aux centraux.

Encore d’autres sources supplémentaires d’ondes artificielles
Gazpar et le compteur d’eau utilisent des radios-fréquences aériennes

MS « Robin des Toits Poitou » (poitou@robindestoits.org)

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.