Après d’intenses délibérations, le jury professionnel, le jury de la ville de Poitiers, les lycéens et apprentis, les détenus du centre pénitentiaire de Poitiers-Vivonne et les spectateurs/internautes ont choisi de récompenser les films suivants visible sur la plateforme jusqu’au 28 février à minuit (lire la suite ici)

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

8 mars. Le tract syndical 86 d'appel à la grève féministe

lun Mar 1 , 2021
Le 8 mars des 1ères de cordées
//