On sait l’importance de la prise de position (et donc du vote) des élus locaux dans un dossier comme celui de la gestion de l’eau. Concernant les « bassines », la consultation des collectivités locales est aussi en cours dans la Vienne et les pressions sont multiples pour qu’elles.ils votent « bien ». A coup de désinformation, d’absence d’information claire (fréquemment entendu : l’eau qui tombe du ciel remplit les bassines !) et d’interventions régulières des divers intervenants sur le sujet (chambre d’agriculture, syndicat agricole dominant, lobby des irrigants, préfecture, etc.) il est souvent difficile de prendre position dans la sérénité…

Alors le vote récent de la communauté de communes du Haut-Poitou n’en prend que plus d’importance.

Elle a, en effet émis majoritairement un avis défavorable sur les bassines projetées sur le secteur, contre l’avis des communes de Prinçay et de Saint-Pè : 16 pour, 11 abstentions et 18 contre (dont 7 de Saint Martin La Pallu). Précisons d’ailleurs que Saint Martin La Pallu est issue de la fusion de Vendeuvre, Chéneché, Blaslay, Charrais et Varennes Une vraie victoire pour les opposant.e.s et qui s’inscrit dans le territoire concerné : pas de « vilain.e.s manifestant.e.s venu.e.s de l’extérieur et qui n’y connaissent rien »…

Après le récent avis défavorable émis par Grand Poitiers sur les projets de ces mêmes bassines, voilà une nouvelle réconfortante.

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

"Pas touche à Anush"

mer Déc 16 , 2020
Ce mercredi 16 décembre un collectif « pas touche à Anush » avait appelé à un rassemblement devant la préfecture de Poitiers contre l’OQTF (Obligation de Quitter le Territoire) contre une famille arménienne. Une délégation a été reçue par le secrétaire général de la préfecture de Poitiers et a développé les arguments […]
//