Sous une pluie battante et dans un froid de canard ce sont quelques 300 salarié-es du social et du médico-social, du privé et du public, qui se sont retrouvé-es à Poitiers ce jeudi 3 décembre pour mettre en évidence qu’elles et ils sont les oublié-es du Ségur qui avait vu le versement de primes aux personnels hospitaliers (lire ici leur appel)

Elles et ils ont été reçu-es par la maire de Poitiers et par la Préfecture.

Le symbole de cette manifestation était la couverture de survie jaune : beau symbole de l’urgence à réchauffer les porte-monnaie des vrai-es premier-es de cordée, celles et ceux qui travaillent pour le bien public

Grosse ambiance malgré la météo

« égalité »

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Samedi 5 décembre : on remet ça !

ven Déc 4 , 2020
Après deux rendez-vous très réussis à Poitiers, on remet ça samedi 5 décembre, à 15 h, Place du Maréchal Leclerc, à Poitiers pour la « Marche des libertés et des justices » . RETRAIT DE LA LOI SECURITE GLOBALE : MARCHE DES LIBERTES ET DES JUSTICES La cacophonie la plus complète règne […]
//