Sous une pluie battante et dans un froid de canard ce sont quelques 300 salarié-es du social et du médico-social, du privé et du public, qui se sont retrouvé-es à Poitiers ce jeudi 3 décembre pour mettre en évidence qu’elles et ils sont les oublié-es du Ségur qui avait vu le versement de primes aux personnels hospitaliers (lire ici leur appel)

Elles et ils ont été reçu-es par la maire de Poitiers et par la Préfecture.

Le symbole de cette manifestation était la couverture de survie jaune : beau symbole de l’urgence à réchauffer les porte-monnaie des vrai-es premier-es de cordée, celles et ceux qui travaillent pour le bien public

Grosse ambiance malgré la météo

« égalité »

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Samedi 5 décembre : on remet ça !

ven Déc 4 , 2020
Après deux rendez-vous très réussis à Poitiers, on remet ça samedi 5 décembre, à 15 h, Place du Maréchal Leclerc, à Poitiers pour la « Marche des libertés et des justices » . RETRAIT DE LA LOI SECURITE GLOBALE : MARCHE DES LIBERTES ET DES JUSTICES La cacophonie la plus complète règne […]
//