Entre 500 et 600 personnes ont défilé entre la Place de la Liberté, la mairie puis la préfecture.

Il faisait beau. Les conversations portaient beaucoup autour de l’alliance des gauches sans le boulet du social-libéralisme et sur l’obligation de l’entente (malheur à qui s’opposerait à cette entente !).

En début de cortège fut lue une déclaration sur la situation en Palestine (que nous publierons prochainement) et en fin de cortège les déclarations syndicales étaient orientées à la lutte et au rapport de force contre le néo-libéralisme sous sa forme macronienne.

P. Canaud

Rédaction

Article suivant

Le 1er mai en Palestine occupée

dim Mai 1 , 2022
Le texte lu par Poitiers Palestine au début de la manifestation du 1er mai à Poitiers
//