Manifestation à Saint Sauvant (86) près de Lusignan contre les bassines, ces bassins de rétention d’eau pompée dans les nappes phréatiques en hiver pour l’irrigation de cultures d’exportation par une toute petite minorité de gros agricultures.

Cela est fait avec l’argent public, pour des cultures pleines d’entrants chimiques, au détriment des rivières et de l’eau potable.

Nous étions entre 900 et 1000 venant de tout le Poitou Charentes, à l’appel notamment des collectifs « Bassines, non merci ». Après le 17, 79 et 86, nous avons appris qu’un nouveau collectif s’est monté dans le 16 et appelle à une prochaine manifestation :

Et le 22 septembre aura lieu une nouvelle mobilisation contre les bassines à l’occasion… du congrès national à Niort de la FNSEA, l’organisation patronale chantre du productivisme, quel qu’en soit le prix à payer… par les autres.

Lors de la manifestation, il y avait beaucoup de pancartes et calicots

Toutes les prises de paroles de cette journée ont été enregistrée par BNM79. Nous les publierons sur web86.info dès parution.

La manifestation a commencé, après les prises de parole explicative de la situation scandaleuse qui voit le gouvernement, par ses préfectures et ses ministères, manœuvrer avec ses complices de la FNSEA afin de que tout change… pour que rien ne change.

La manifestation était rythmée par le groupe poitevin « Le cri du chapeau »

et les percus des « oies sauvages »

Et la merveilleuse Lili (de la Cie L’homme debout) qui avance doucement mais opiniâtrement.

Direction le lieu de la prochaine « bassine »

« Extinction Rébellion » que nous avons interviewé récemment sur web86.info, à écouter ici

La couleur qui dominait le cortège c’était le jaune des drapeaux de la Confédération Paysanne

Une fois sur le lieu de la manifestation, nous avons

écouté les discours des personnalité-es :

  • L. Moncond’huy, maire de Poitiers et habituée depuis longtemps des mobilisations contre les bassines (à lire par exemple ici sur web86.info)
  • Philippe Poutou, porte-parole et candidat du NPA présent pour la deuxième fois aux mobilisations contre les bassines dans la région. Il a rappelé notre espoir d’un emballement des luttes
  • Mathilde Panot, députée France Insoumise, qui a gagné à l’applaudimètre, a rappelé le travail au parlement et parlé des débats de fond
  • Benoît Biteau, député européen EELV qui a demandé d’appuyer par nos mobilisations le travail au sein de l’Europe de Bruxelles (moins d’applaudissement…)
  • Emmanuel Marie, représentant national de la Confédération Paysanne, a rappelé l’importance de maintenir les mobilisations y compris quand des politiques qui nous sont favorables sont élu-es

Puis nous avons planté les pigouilles pour mettre en évidence le gigantisme des « bassines »

Pour se rendre rendre compte de ce gigantisme, regardez cette vidéo

Ami-e lectrice et lecteur, on se revoie le 22 septembre à Niort pour le congrès national de la FNSEA ? Allez, un effort ! Pour une fois qu’on peut pointer du doigt des responsables du désastre…

P. Canaud

Rédaction

Article suivant

[vidéo] Provocation de la préfecture des Deux-Sèvres dès le lendemain de la manifestation contre les "bassines"

mer Sep 8 , 2021
Après la manifestation qui a réuni près de 1000 personnes à Saint Sauvant (86) [voir article ici] les puissants manifestent leur morgue en commençant les travaux de construction dune « bassines » à Mauzé Un appel à résistance de « Bassines Non Merci » 79 devant les travaux :
//