[photos, vidéos]2. Reportage complet sur la manifestation Gilets jaunes à Châtellerault le 26/01/19

Des images d’une mobilisation pacifique et massive, des preuves filmées de l’attitude des forces de l’ordre… macroniste

Des prises de paroles ont eu lieu à la Main jaune puis le cortège est parti en direction du centre de Châteauneuf.

Prise de parole de Vanessa Raffarin :

videos manif

Les ponts communicant avec le centre de Châtellerault étaient bloqués par les gendarmes mobiles.

Le contact physique a eu lieu au pont Lyautey, avec usage par les gendarmes de produits irritants.

Le gros des manifestants a passé le fleuve par le pont de chemin de fer puis s’est déclaré une course poursuite avec blocages successifs de toutes les issues par les gendarmes qui ont fait usage de grenades dispersant des galettes fumigènes de produits irritants et de grenades assourdissantes.
Le cortège a quand-même pu s’acheminer jusqu’à la mairie, notre destination, suite au retrait progressif des gendarmes.

C’est à ce moment que les manifestants qui étaient bloqués au pont nous ont rejoint et nous ont raconté que les gendarmes s’étaient finalement retirés.

Nous avons reçu le soutien de nombreux habitants qui nous ont déclaré que l’action des gendarmes était non seulement injustifiée mais « débile ».

Tout ce qu’auront réussi à faire les gendarmes sera que le restant des manifestants, ceux qui n’ont pas renoncé au pont Lyautey, avons rejoint la Main Jaune et nos véhicules à la nuit tombée.

Tract (non signé) distribué par un groupe de femmes discrètement dans toutes les boîtes à lettres de châteauneuf. Interrogées, elles prétendent que ce sont les revendications des gilets jaunes, mais ça sent fort l’extrême droite (que vient faire dans cette histoire « la protection de nos racines et valeurs françaises ?). Attention ! L’extrême droite change de méthode et exploite les mouvements sociaux populaires pour manipuler l’opinion.

Ci-dessus l’objet qui m’a heurté alors que nous cherchions à contourner un barrage policier de la voie principale, en passant par une cité d’immeubles. Un barrage de 2 véhicules et 8 policiers qui ont lancé des grenades assourdissantes et des fumigènes irritantes. Je ne sais pas de laquelle des 2 cette pièce provient. Je sors de là un peu choqué, je dois avouer.

Christian

1 Comment

  1. Bonsoir à toute & tous,
    J’ai appris que vous étiez gazé au niveau du pont, je suis choqué et indigné contre les méthode pris par la ville de Châtellerault mais surtout par la préfecture, je pense que certain d’entre vous ont vu se que j’ai écris sur les réseau sociaux notamment sur Facebook c’est vrai que je me suis emporter et j’etait dans une forte colère quand j’ai vu certain gilet jaune passé par la ligne de chemin de fer ou même moment il y avais des trains qui sont passé au même moment certe que se sont pas des TGV ou même des TER mais j’ai eux peur pour vous et pour le journaliste de France Bleu Poitou qui était prêt de vous entrain de vous filmé d’ailleurs dans mon post Facebook j’ai que c’était un journaliste FR3 je m’en excuse au passage. Comme je le dit à chaque fois je le redirais tant qu’il le faut je suis de tout cœur avec vous les gilet jaunes mais la ou je suis pas d’accord avec vous c’est comment vous faire les choses. Oui il faut bouger les choses mais de mon point de vu pas à vous mettre en danger. Je soutien aussi les personnes qui se sont fais gazé ou autre c’est clair que les CRS ou la gendarmerie mobile de devais pas faire se qu’il ont fais.
    Je vous souhaite un bon courage et surtout continuer de manifesté dans le calme et pacifiquement donnée pas raison au gouvernement et surtout laché rien.
    Jordan CARTIER

1 Trackback / Pingback

  1. Infos de Loudun & Châtellerault

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.