Le 23 avril pour l’emploi, la protection sociale et le retrait de la réforme de l’assurance chômage

Pour la manifestation à Niort

POITIERS (départ en bus pour NIORT) 9H30 PARC DES EXPOSITIONS (retour 15H)
(inscriptions pour le bus : ud86.cgt@orange.fr)

LA ROCHELLE 17H FRICHE DU GABUT

NIORT 11H30 PELOUSES DU MOULIN DU ROC

Depuis le 4 mars, une centaine de lieux culturels sont occupés par les professionnels, artistes et techniciens intermittents du spectacle, qui revendiquent le droit de travailler, la garantie de tous les droits sociaux et donc le retrait de la réforme d’assurance chômage.
Elles et ils sont rejoints par des professionnels à la fois touchés par la crise de l’emploi conséquence de la crise sanitaire et de la politique du gouvernement, notamment la réforme de l’assurance chômage que le gouvernement s’acharne à mettre en œuvre au 1er juillet.

Dans le spectacle, il est urgent que le gouvernement mette en place un plan de reprise, financé à la hauteur des pertes de volume d’activité en 2021, du fait des mesures empêchant l’ouverture au public. Partout les aides de l’Etat doivent sauvegarder et améliorer l’emploi, qu’ils s’agisse des permanents, des intermittents du spectacle, et l’activité des autrices et auteurs. Ce plan doit permettre l’insertion des jeunes notamment à la sortie des études, comme le revendiquent les étudiants occupant plusieurs théâtres.

Tous les droits sociaux doivent être garantis, aussi bien l’accès aux congés maladie / maternité que la médecine du travail, la protection sociale complémentaire santé/ prévoyance, les congés spectacle.

L’accès à l’assurance chômage est un droit fondamental, dont la crise accentue la nécessité. Le gouvernement annonce la baisse ou la suppression des allocations chômage à 1,7 million de travailleuses et travailleurs indemnisés. C’est d’une part un scandale pour les saisonniers, extra hôteliers, guides conférenciers, intérimaires, etc, déjà durement touchés par la crise, en grande partie des jeunes. C’est d’autre part la raison qu’invoque le ministère du travail pour ne pas permettre une prolongation suffisante de « l’année blanche » pour les intermittents du spectacle.

Le 23 avril, nous manifestons solidairement pour l’emploi, une protection sociale à la hauteur, la prolongation des droits de toutes et tous.

La CGT spectacle dépose des préavis de grève pour le 23 avril.

*************

Pour celles et ceux qui resteront à Poitiers

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Que sont les rêves des enfants ?

mer Avr 21 , 2021
La maire de Poitiers avait provoqué les foudres du landerneau médiatico-politique national quand elle avait déclaré sur les rêves des enfants : « l’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfants aujourd’hui”. (cf notre analyse dans l’article ici) Dans les rues de Poitiers pullulent ces jours-ci le genre de […]
//