Il y a deux mois, un appel « Poitiers-Pour l’unité de l’écologie politique et de la gauche de transformation sociale » a été lancé par deux citoyens poitevins, faisant suite à une première pétition au même objectif. Il s’agit de confirmer la profonde aspiration au renouvellement démocratique porté par le premier tour du 15 mars 2020 et par les luttes pour la transformation écologique et pour la justice sociale qui ont effectivement trouvé un prolongement dans le champ électoral. 

En effet, les listes Poitiers Collectif, Osons Poitiers et Poitiers anticapitaliste ont su animer la campagne électorale de propositions audacieuses, raisonnées, offensives. Face à un pouvoir muré dans ses certitudes technocratiques, les conditions sont créées pour faire de notre ville un haut lieu du développement des circuits courts, de l’accueil, de la solidarité et de nouvelles pratiques de participation citoyenne. 

La pandémie du Covid-19, qui nous affecte dans nos vies quotidiennes, questionne plus encore sur l’omniprésence de la recherche du profit à tout prix et des politiques qui ont conduit à la casse des services publics, à la fragilisation des systèmes de santé et de solidarité, à la délocalisation massive. 

Il nous appartient de faire fructifier les espoirs suscités par le premier tour et de transformer l’essai. La fusion des listes doit s’imposer avec le même élan que celui qui nous a conduit à lutter ensemble contre les grands projets inutiles, pour le système de retraites ou pour les droits des femmes. Un accord rapide et discuté au grand jour peut être le point de départ d’une large dynamique de rassemblement populaire. C’est la condition d’une victoire historique, à portée de main. 

La pétition, illustrée par une vidéo complémentaire de l’appel, recueille à ce jour plus de 200 signatures. 

À VOIR ET SIGNEZ ICI

Ce mercredi 20 mai, une délégation des signataires de notre appel rencontre une délégation des listes « Poitiers collectif » et « Osons 2020 ». C’est une première avancée vers la possibilité d’une fusion des listes! Nous ferons un compte-rendu public précis de cette rencontre.

La liste « Poitiers anticapitaliste » nous a fait connaître les raisons pour lesquelles elle ne participerait pas à cette rencontre. Vous les trouverez ici.

Nous pensons que les éléments avancés ne sont pas insurmontables et nous espérons pouvoir tous nous retrouver dans les semaines et les mois qui viennent.

Dans ce contexte, nous vous invitons à relancer la signature de l’appel. C’est le moment de faire bouger les lignes!

Bertrand Geay, sociologue, et Christiane Queyreix, bénévole au sein d’associations de défense de la justice sociale et écologique. 

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Soutenons l'Envers du Bocal à Poitiers !

jeu Mai 21 , 2020
Interview de Hélène Nusbaum et d’Aurélien Alalinarde. L’épicerie de l’Envers du Bocal est ouverte. Y aller est un acte militant Qu’est-ce que le « frigo solidaire » ? Pourquoi rouvrir votre commerce de centre ville ? Que peut faire la Mairie ? Manger local c’est bobo ? L’Envers du Bocal, 16 ter […]
//