Pourquoi Macron déconfine à partir du 11 mai ? L’exemple de l’enseignement.

Il va falloir vivre avec la menace du COVID19. Ceci dit… Et vous, qu’en pensez-vous ?

Il y a une première information qu’il faut prendre en compte c’est qu’en l’absence de vaccin ou de 60% de la population immunisée, on va devoir s’habituer à vivre en société avec l’épée de Damoclès du COVID19.

Deuxième information, nous ne pouvons pas rester confiné-e en attendant un futur vaccin ou une future immunité de groupe.

Troisième information, vivre avec la menace du virus c’est continuer les gestes barrières mais aussi disposer de masques dignes de ce nom, de tests efficaces et en nombre suffisant et disposer d’un système de soin qui puisse soigner tou-tes les malades.

Ceci dit…

La décision de Macron d’ouvrir les écoles, collège set lycées à partir du 11 mai est une décision irresponsable pour plusieurs raisons :

Prendre tous les élèves en école, collège et lycées ? Faisons un rapide calcul. Douze millions d’élèves fréquentent les écoles, collèges et lycées de notre pays. Ils sont accueillis par près d’un million d’enseignants, de personnels d’éducation, d’administration et de direction. La durée de vie d’un masque est de disons 4 heures. Comptons 10 heures par jour de présence et 4 jours par semaine. On arrive à un total de plus de 146 millions de masques par semaine.

Pourquoi ouvrir les écoles, collèges et lycées d’un côté mais pas les facs de l’autre ? On peut légitimement penser que c’est parce que les uns empêchent les parents d’aller au travail alors que les autres, non.

Par ailleurs et après les déclarations de Blanquer sur le retour progressif, en petits groupes, etc, sous couvert d’accueillir les enfants en plus grandes difficultés, il est fort à parier que écoles, collèges et lycées serviront avant tout de garderie pour que les parents puissent aller travailler, une sorte de généralisation du système déjà en place pour les jeunes enfants des soignant-es.

On sait également que l’âge reste un facteur primordiale de mortalité dans le cas du coronas-virus. En plus de mettre en danger les personnels d’enseignement, cela met en danger parents et grands parents au contact avec des enfants porteurs sains. La pandémie a de beaux jours devant elle.

Les belles promesses de changement du président risquent bien de n’être que de façade. Après avoir remis au goût du jour le mot « incurie », ce gouvernement cherche à faire ce qu’il sait faire : tout faire pour produire de la plus-value et de la croissance, cette drogue du capitalisme.

La question est maintenant de savoir comment lutter contre cette politique alors qu’on est confiné-e.

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Pascal canaud

[vous pouvez poster un commentaire ci-dessous]

Rédaction

Une réflexion au sujet de “Pourquoi Macron déconfine à partir du 11 mai ? L’exemple de l’enseignement.

  1. prendre contact avec les fédérations de parents d’élèves pour préciser les positions et bien sûr avec les syndicats des travailleuses concernées (mairie, éducation nat, …). mettre les rectorats et inspecteurs.trices en face de leurs responsabilités en cas de décès: il est impossible de respecter les gestes barrières avec les effectifs concernés. même de en réduisant les effectifs; C’est déjà extrêmement difficile avec les quelques enfants de soignants accueillis. Le DASEN est prévenu dès qu’un enfant a un rhume et tousse…bref, dénoncer et empêcher à tout prix un déconfinement des enfants déconseillé par tous les personnels de santé responsables, dans de telles conditions…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

[communiqué] La réouverture des écoles: les profits ont besoin d'une garderie!

mar Avr 14 , 2020
Communiqué de Sud -éduc86 « La réouverture des écoles: les profits ont besoin d’une garderie! La réouverture des écoles: les profits ont besoin d’une garderie! (et comment mettre en danger des millions de personnes) Comment comprendre l’intention du Président de la République d’annoncer la « réouverture progressive » des établissements scolaires, si ce […]
//