Solidarité titre de séjour pour une congolaise et ses enfants à Poitiers

« Charlène, mon ancienne voisine réfugiée congolaise avec ses trois filles (6, 9 et 10 ans) a dû quitté l’appartement qu’elle occupait grâce au centre d’accueil pour demandeurs d’asile. En effet, sa demande d’asile politique ayant été rejetée par la CNDA , elle n’a plus le droit d’être hébergée en centre. Charlène avait passé six mois dans la rue avec ses filles en arrivant en France il y a deux ans : ce logement lui a permis de retrouver un peu de paix et de sécurité. Heureusement, grâce à RESF et à une militante généreuse, elle est installée provisoirement dans une maison du quartier. Les filles pourront (lire la suite) »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.