Interview réalisée le 21 juin 2024 devant le Conseil départemental de la Vienne.

Juste après cette interview la majorité du Conseil départemental a confirmé son budget. La droite, macroniste ou pas, affaiblit la prévention, ruine la population et ensuite réclamera plus de répression.

Les personnels mobilisés ont assisté à la séance publique concernant les délibérations modificatives du budget 2023. Alors que l’ADSEA a été amputé de 250 000 €,  le département annonce un excédent de budget de 5,9 millions. Seule « La Vienne en transition » s’est opposée, dont Florence Harris et Ludovic Devergne qui ont pris la parole.

La droite départementale se cache derrière les chiffres pour masquer un choix politique !

La mobilisation syndicale va sans doute continuer. Lectrice et lecteur de web86.info, que faire ? Ben voter pour la gauche, même aux élections départementales…

E.N. et P.C.

Rédaction

Article suivant

[vidéo] Interview de Valérie Soumaille, soutien des mobilisations de la Polyclinique et du social

ven Juin 21 , 2024
Interview réalisée devant le Conseil départemental de la Vienne. Pendant cette interview, la suppélante de Valérie Soumaille, Florence HarrIs, élue au Conseil départemental, défendait un budget social contre la majorité de droite.
//

Articles en relation

Flash infos