Quelle NOUVELLE hier matin dans la presse locale ! Une NOUVELLE à partager en masse via nos différents réseaux ! 

En effet, 84 % des associations locales de pêche (APPMMA) des Deux-Sèvres déclarent leur opposition au projet actuel des BASSINES en dénonçant le prélèvement de l’eau directement dans les nappes phréatiques pour remplir les BASSINES tout en précisant que cette eau devrait être réservée à l’alimentation en eau potable et des rivières et que seul l’excès d’eau des rivières durant l’hiver devrait être fléché pour les Bassines.  Sur 49 ces associations votantes, 41  s’opposent au remplissage en pompant dans les nappes, 7 se sont abstenues et un bulletin blanc. 

PAS UNE SEULE APPMMA n’a donc apporté son soutien à ces projets bien conscientes des risques évidents pour l’accès à l’eau potable et pour la préservation du milieu naturel au fur et à mesure de l’avancée de ce projet funeste. Le récent remplissage scandaleux de la BASSINE de Mauzé malgré un niveau très critique des nappes phréatiques (Arrêté préfectoral ci-dessous) aura été l’occasion de démontrer que ce projet ne respecte pas la loi sur l’eau  mais qu’il s’agit surtout de sécuriser l’eau pour une partie du monde agricole mais en aucun cas de protéger le niveau des nappes et des rivières !

Merci à l’APPMMA du Marais et à son président d’avoir porté haut et fort cette motion auprès des autres associations locales de pêche du département ! 
 » A titre personnel, le Président de la Fédération dit être contre les BASSINES ». Naturellement, après ce vote largement majoritaire des AAPPMA,  » le nouveau conseil d’administration de la Fédération de Pêche prendra certainement la décision de se retirer de ce protocole » selon Daniel Billeau Président de l’AAPPMA Coulonaise.
Les pêcheurs reconnaissent enfin à leur tour l’ENTOURLOUPE de ce projet soi-disant vertueux avec la complicité des services de l’Etat qui poursuit son passage en force sur le territoire du Marais Poitevin.

Au vu des 84% de votes en défaveur de ce projet, il sera statistiquement impossible pour le Président de la Fédération de Pêche du 79 et de son Conseil d’administration de ne pas acter la sortie du protocole dans les jours à venir et de désavouer ce projet.

Après cet acte courageux des pêcheurs du 79, il va bien falloir ainsi que la Fédération de Pêche décide enfin de sortir de ce Protocole comme l’ont récemment fait les autres associations environnementales signataires du protocole (Deux-Sèvres Nature Environnement, le CRET,…). Il convient de préciser également que de nombreuses associations environnementales avaient décidé dès le départ de ne pas s’engager dans ce projet : la LPO, Nature Environnement 17, l’APIEE, SOS Eau et Rivières mais aussi la Confédération Paysanne qui pointait à la fois une injustice sociale sur la répartition des volumes d’irrigation dans le monde agricole mais aussi un modèle agricole néfaste pour le territoire.

Aujourd’hui, c’est une très grande majorité des associations qui ont décidé de dénoncer ce Protocole au vu de l’insuffisance d’engagements environnementaux des porteurs de projets  et de la sécurisation de l’accès à l’eau potable et de la sauvegarde des milieux naturels.

Plus UNE SEULE ASSOCIATION ENVIRONNEMENTALE digne de ce nom ne siégerait ainsi dans le Protocole, ce qui confirmerait ainsi le cuisant échec de la transition environnementale de l’agriculture intensive du territoire malgré 45 millions d’euros d’argent publique pour le financement des BASSINES !

AINSI, au vu de la sortie de la grande majorité des associations environnementales de ce protocole et très certainement de la Fédération de Pêche dans les jours à venir, comment les différents financeurs (Etat, Région Nouvelle-Aquitaine, Agence de l’Eau, Fonds Européens,…) peuvent-ils encore cautionner ce projet bien éloigné de la transition écologique et environnementale promise par les porteurs de projets ? 

Opposition de la LPO : 
https://www.lanouvellerepublique.fr/deux-sevres/environnement/reserves-d-eau/poitou-charentes-la-lpo-dit-tout-le-mal-qu-elle-pense-des-projets-de-bassines

Arrêté préfectoral de restriction :
https://www.ouest-france.fr/nouvelle-aquitaine/niort-79000/deux-sevres-meteo-ressource-en-eau-insuffisante-un-arrete-prefectoral-assorti-de-restrictions

Vincent Bretagnolles, Directeur du CNRS, Président du Comité scientifique du Protocole et animateur d’ECOBIOSE pour la Région Nouvelle Aquitaine :

https://www.ouest-france.fr/environnement/ecologie/transition-ecologique/deux-sevres-bassines-on-va-dans-le-mur-previent-une-des-cautions-scientifiques

On ne lâche rien et encore mille merci à tous les pêcheurs du 79 qui viennent de donner une belle preuve d’attachement à leur territoire et à leurs rivières.


On vous donne rendez-vous du 25 au 27 MARS prochain pour un grand « Printemps Maraîchin » .

Le Collectif « BASSINES NON MERCI 79 »

Dom

Article suivant

Au cinéma "Le Dietrich" en mars

jeu Mar 3 , 2022
Comme chaque mois, le programme très riche du cinéma « Le Dietrich » à Poitiers. Nombreuses séances avec rencontres et discussions à l’occasion d’évènements aussi variés que le Festival « FECHA » dédié au cinéma hispano-américain, le 8 mars « Journée internationale des droits de femmes » , la « Quinzaine contre le racisme et les discriminations » […]
//