J’avoue avoir cru à une hallucination, il y a quelques jours, en tombant devant l’affiche municipale de fin d’année (voir photo ci-dessus). Je n’ai jamais accordé aucun crédit à la magie des changements de millésime sur un calendrier, à cette idée bizarre qu’en passant du 31 décembre au 1er janvier, on va tout remettre à plat et se retrouver devant une page blanche. Mais j’admets qu’il est convenu de se souhaiter des trucs sympas à ce moment-là de l’année. Et que ça fait partie des conventions, encore plus quand on est élu. Mais là, j’avoue ne pas avoir saisi le message qu’on veut nous faire passer. J’avoue également n’avoir pas été sensible à son « humour »….

Que semble dire cette affiche ? Que, comme tout un-e chacun-e, l’équipe municipale a trouvé cette année particulièrement pénible et difficile ?

Soit. Qu’elle paraît croire – ou vouloir nous faire croire – que l’année qui vient sera meilleure ? Ce qui, à mes yeux, ressemble à de la pensée magique !

Il y a là une forme de légèreté qui s’apparente à du je-m’en-foutisme. Voire à de l’irrespect et du mépris pour ceux et celles qui, tout au long de cette année, ici et ailleurs, se sont battu-es pour défendre ce en quoi ils croient et qui est résumé aux frontons des palais d’État bien que bafoué et ignoré par la majorité de ses représentants. Pour ceux et celles qui se sont battu-es juste pour rester debout en dépit de la violence d’État sous toutes ses multiples et innombrables formes.

L’équipe municipale ne pouvait-elle s’en tenir à émettre des vœux pour les habitant-es ? Ne pouvait-elle simplement leur souhaiter du courage pour affronter des difficultés que ne réglera ni n’effacera un changement de chiffres sur un calendrier ? Où est la stature de l’élu dans ce message ridicule et indigne ?

Cette affiche est un symptôme de plus du vide du projet politique, de l’inaptitude à comprendre et appréhender les enjeux de notre temps et de l’absence du minimum de compassion nécessaire à l’exercice de la fonction. Des élus incapables d’accompagner leurs administrés dans un changement nécessaire, inéluctable et radical nous sont INUTILES.

Pour éviter de gaspiller encore de l’argent public, un p’tit conseil aux commanditaires de cette campagne de pub : tout comme 2020, 2021 rime avec « année de chien », recyclez donc cette affiche pour l’an prochain !
Pour les temps qui viennent, quelque soit leur millésime, je vous souhaite, je nous souhaite, à toutes et tous, l’envie, le courage et la force de nous battre pour ce qui est essentiel : l’humanité en nous.

Avec rage et amour !

Marie Mai, le 30 décembre 2020

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

"Sécurité globale" : samedi 9 janvier…dans la rue !

lun Jan 4 , 2021
« SÉCURITÉ GLOBALE », FICHAGE, DROIT D’ASSOCIATION : Mobilisation pour les libertés fondamentales ! Rassemblement et manifestation samedi 9 janvier 2021 à 15 h – Place de l’Hôtel de ville à Poitiers – Depuis le 21 novembre, plus de 150 villes ont connu des rassemblements grâce au tissu associatif, syndical […]
//