Pas de manif prévue ce samedi à Poitiers, contre la proposition de loi « sécurité globale » ; pourtant la place d’armes était sous surveillance policière ; flics en uniformes et de la BAC sous l’autorité d’un commissaire et d’un commandant de police…
Vraisemblablement, la venue d’éléments « incontrôlés » était redoutée… Une partie de notre groupe de Gilets Jaunes de Poitiers SUD s’est retrouvée au coin de la place à partir de 15 heures.
Deux groupes de jeunes et moins jeunes se sont fait contrôler puis se sont dispersés…
Au bout d’une heure, bien que n’ayant pas revêtu nos gilets jaunes, nous avons bénéficié d’un contrôle d’identité « préventif », préconisé par le procureur de la république et la préfète, sous prétexte que nous étions susceptibles d’avoir l’intention de manifester, alors qu’aucune manif n’avait été déclarée…
Nous n’avons pu échapper au contrôle, les flics étant en nombre supérieur ; en uniforme ou en civil sans brassard, ils ne se sont pas privés de flasher nos cartes d’identité avec leurs portables…
Ils sont restés sur place jusqu’à notre départ vers 17 heures ; il faut dire que notre groupe d’une dizaine de camarades (moyenne d’âge de plus de 60 ans) pouvait paraître menaçant…!

Voilà, il fait toujours aussi bon vivre au royaume de France…!!!

A bientôt chers camarades ; passez de bonnes fêtes, avant la reprise des luttes…

Jean-Pierre Bujeau

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

La rectrice de l'académie de Poitiers passera-t-elle une bonne année 2021 ?

mer Déc 23 , 2020
… Pas sûr au vu du jugement du Tribunal Administratif de Poitiers qui vient de désavouer le déplacement arbitraire de Sylvie Contini, décision prise par la rectrice à la suite des commissions de discipline d’octobre dernier subies par les « 4 de Melle ». (voir les informations précédentes déjà publiées sur Web86) […]
//