Débat autour de la vaccination (épisode2)

Une réponse à l’épisode 1 très argumenté à lire ici

« Pour une approche « laïque » des vaccinations

Je me pose depuis longtemps le problème des vaccinations (et en général celui des médicaments) en tant que citoyenne, puis mère puis grand-mère et cette réflexion m’a portée vers une méfiance de plus en plus forte envers les lobbies et ceux qui se laissent séduire par leur emprise.

J’ai vu des courbes statistiques qui démontraient que le recul des maladies était identique dans les pays où la vaccination était obligatoire et dans ceux où elle était libre. Ce qui est porté au bénéfice des vaccinations peut donc être attribué à la qualité du terrain, aux conditions de vie, à l’hygiène.

Mais les chercheurs trouvant de préférence ce qu’ils cherchent, ils ont tendance à choisir leurs critères en conséquence. En la matière, les experts sont portés à démontrer l’intangibilité du dogme pasteurien… qui laisse pourtant beaucoup de faits non expliqués.

Pour s’épargner d’y répondre, rien ne vaut un bon procès en Inquisition : les critiques émaneraient de sectes et de complotismes divers. Cette réaction est-elle bien scientifique ?

Une autre grille d’interprétation est possible : je laisse les croyants se faire vacciner mais je ne partage pas ce choix. J’ai confiance dans mes défenses et si mon organisme doit passer par la maladie, c’est à lui de réagir sans les béquilles trompeuses des vaccins.

Je fais le même raisonnement pour mes enfants, petits enfants et amis voisins. Au nom de quel intérêt supérieur devrait-on exposer à des dangers statistiquement loin d’être négligeables, un organisme bien parti et bien nourri pour se défendre en autonomie ?

Les fondements rationnels des expertises en accord avec les intérêts des labos … et aussi ,il faut le dire, avec le prestige du savoir médical – ne sont pas plus solides que les fondements rationnels de notre expérience – en accord avec la responsabilité familiale et citoyenne ( veiller aux fondements de la santé, à un environnement sain pour tous).

Heureusement pour la prise de conscience, perdant toute mesure, le camp des inquisiteurs vaccinaux a laissé paraître au grand jour ses accointances avec le lobby, amenant une partie des croyants à nous rejoindre dans le doute. Est-ce le commencement de la sagesse ? l’aube d’une conception plus « laïque » de la santé ? »

Françoise Chanial

(à suivre)

1 Trackback / Pingback

  1. Débat autour de la vaccination (épisode 3) – Pour une info rouge et verte dans la Vienne

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.