Un procès en appel s’est déroulé à la cour d’assises de l’Essonne du 25 mai au 5 juin, et concernait le procès de Samuel Dufour et Esteban Morillo, deux skinheads aux idées nazies qui ont été condamnés coupables de la mort du jeune militant anti-fasciste Clément Méric tué d’un coup de poing américain l’ayant fait chuter violemment, le 5 juin 2013. Les deux coupables ont été condamnés à 8 et 5 ans de prison.

Comme l’a dit l’avocat général : « Les deux accusés « ne sont pas jugés parce qu’ils sont ou ont été skinheads, mais, qu’on le veuille ou non, dans l’enchaînement des faits, en toile de fond il y a un carburant inquiétant, celui du sectarisme, de l’ostracisme, de l’exclusion de celui qui ne pense pas comme nous », a poursuivi l’avocat général, évoquant la « dérive commune » des accusés vers une « idéologie toxique »« J’ose espérer que vous avez pris vos distances avec cette idéologie mortifère », a soufflé le magistrat, ajoutant que la mort de Clément était « évitable » et « absurde ». ( source Le Monde )

Les idées d’extrême-droite sont dangereuses et face à leur montée inquiétante actuellement, une manifestation unitaire aura lieu le 12 mai à Poitiers, dans le cadre d’un mouvement national.

Par ailleurs une manifestation en hommage à la mémoire de Clément Méric se déroulait samedi 05 juin à Paris mais aussi à Auch entre autres.

Banderole manif 5 juin Paris, crédit : Libertalia ( compte twitter )

Différentes prises de parole peuvent être écoutées sur Paris Luttes Info

Près de mille à deux milles personnes défilaient aujourd’hui à Paris : « Au-delà de la mémoire de Clément Méric, il faut être là car on constate une diffusion des idées d’extrême droite à énormément de niveaux », a déclaré un enseignant du supérieur présent à la manifestation, qui a souhaité conserver l’anonymat ( source Le Monde )

Extrait vidéo de la manif ( source Acta Zone )

Crédit photo Union Syndicale Solidaires et Solidaires Etudiant.e.s

Enfin, voici le compte-rendu du verdict et des journées du procès effectué par le site La Horde ( site anti-fasciste )

« Procès des meurtriers de Clément Jour 9 : un verdict qui reconnait la réalité des faits :

Après deux jours consacrés aux plaidoiries des parties civiles et de la défense, le verdit a été rendu. Esteban Morillo et Samuel Dufour ont été reconnus coupables de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, avec deux circonstances aggravantes : la réunion et l’usage d’une arme. Chacun·e jugera de la pertinence de leur peine (8 ans d’emprisonnement pour Morillo, 5 pour Dufour) : pour les proches de Clément, l’essentiel pour sa mémoire, c’était la reconnaissance des faits.

« Nous ne sommes pas là pour demander vengeance. » C’est ainsi que Michel Tubiana, l’un des avocats des parties civiles, avait commencé sa plaidoirie, exprimant ainsi ce que la famille et les proches de Clément ont toujours dit. Mais s’il n’y avait pas de désir de « faire payer », il y avait celui de faire reconnaitre la vérité.

Lire la suite sur le site La Horde

Collage du collectif des Colleuses de Poitiers

SLM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

[photos] Plaidoyer pour une agriculture citoyenne et territoriale

mar Juin 8 , 2021
Communiqué de presse. InPACT Nouvelle Aquitaine rencontre des candidat.es aux élections départementales et régionales. Le réseau InPACT Nouvelle Aquitaine a rencontré 10 candidat.es aux élections régionales et départementales dans la Vienne. Le 7 juin à Saint-Gervais-les-Trois-Clochers, la ferme de Claude Souriau, La Croix Blanche, ouvrait ses portes aux futur.es élu.es […]
//