Le principe d’implantation d’un Center parcs s’appuie sur l’argumentaire bien rôdé de la fameuse attractivité des territoires. Pour les élus des territoires ruraux le tourisme apparaît souvent comme la seule ressource disponible et la création ex-nihilo d’une « attraction » clé en main, reconnue et créatrice d’emplois nécessairement locaux, une source miraculeuse jaillissant dans le désert.

Le projet mobilise de très importants fonds publics mais (lire la suite)

Rédaction

Une réflexion au sujet de “EELV : Lettre aux riverain-e-s d’un projet de Center parcs

  1. Doit-on rappeler que Véronique Monsanto, ex-députée EELV du Nord-Vienne de 2012 à 2017 a soutenu mordicus et à plusieurs reprises le projet près de Loudun aux Trois Moutiers ?
    Elle l’a même mis dans sa profession de foi de députée aux législatives (alors que c’est pas dans les prérogatives d’une députée de soutenir les projets immobiliers de promoteurs locaux).

    En réunion publique en 2013 à Poitiers contre NDDL elle a dit à toute l’assemblée « la forêt impactée n’a aucun intérêt ».

    Quand je vois ce communiqué, ce qui est incroyable, c’est que le conseiller régional qui écrit cet article, habite dans le Loudunais, et on l’a jamais entendu à l’époque de ce projet.

    Aucune remise en question, amnésie, hypocrisie, opportunisme, il n’y a définitivement rien à sauver de ce parti.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Pétition : Non à l'augmentation des frais d'inscription pour les étudiant.e.s étranger.e.s !

jeu Nov 22 , 2018
Ni préférence nationale, ni préférence européenne
//