Front républicain ? Sursaut anti extrême-droite ? Peur de l’inconnue ? Réflexe démocratique ? Encore une fois Le Pen n’a pas franchi la barre du 2ème tour et signe une 3ème défaite à l’élection présidentielle.

Mais car il y a un MAIS, l’élection de Macron ne s’est pas faite dans la joie et la bonne humeur et le candidat réélu en porte la première responsabilité. On ne reviendra pas sur les résultats du 1er tour et sur les cinq années précédentes où la politique menée a contribué à nous amener là où nous en sommes aujourd’hui.

Macron a du se faire du mouron à lire les résultats à La Guadeloupe, Martinique, Guyane,… car c’est une gifle qu’il reçoit avec des scores énormes pour Le Pen, à l’exact inverse de 2017 où Macron faisait plus de 70 % dans une grande partie de l’Outre-Mer. Signe que la colère est bien là, enracinée et que la peur de Le Pen, là, ne fonctionne plus. Et donc plutôt Le Pen que Macron : cela donne une idée du niveau de défiance auquel nous en sommes arrivés.

Du côté de la participation ? 35,4 millions (74,5 %) en 2017 contre 32,7 millions (71,8 %) en 2022. Les abstentionnistes sont 13,6 millions cette année pour un total de 48,7 millions d’inscrits.

  • 3 millions de votes blancs en 2017 (8,8 %) et 1 million de votes nuls (3 %) en 2017,
  • 2,2 millions de votes blancs en 2022 (4,6 %) et 800 000 de votes nuls (2,25 %) en 2022.

Pour ce 2ème tour, Le Pen réunit 13,3 millions de voix (41,5 %) contre 10,6 millions (33,9 %) en 2017. Macron quant à lui réunissait 20,7 millions de voix en 2017 contre 18,8 millions en 2022 (58,5 %). Quand Le Pen n’était en tête que dans deux départements en 2017, (Aisne et Pas de Calais) en 2022 c’est le cas dans trente !

A Poitiers, la participation a baissé de 5,2 % (soit plus que la baisse au niveau national) de 74,1 % à 68,9 %. Le total des votes exprimés est de 28 048 voix contre 29 806 voix en 2017 soit 1 758 voix de moins entre les deux scrutins.

Le vote Blanc représente 7 % + 2,4 % de votes Nuls. En 2017, c’était 7,6 % (v B) et 3,1 % (v N)

Macron à Poitiers : 21 000 voix (75,1 %) en 2022 contre 24 403 voix (81,9 %) en 2017

Le Pen à Poitiers : 7 000 voix (24,8 %) en 2022 contre 5 400 voix (18,1 %) en 2017

Macron dans la Vienne : 125 174 voix (60,1 %) en 2022 contre 143 712 voix (68,8 %) en 2017

Le Pen dans le Vienne : 83 050 voix (39,9 %) en 2022 contre 65 255 voix 31,2 %) en 2017

Et maintenant ? Les législatives avec des enjeux forts dans la Vienne comme ailleurs. Deux circonscriptions, Poitiers 1 et Poitiers 2 (au moins) sont prenables aux macronistes pour peu qu’une dynamique se mette en place. Le score de J.L Mélenchon sur ces deux circonscriptions peut rendre optimiste : la balle est dans le camp du « bloc de gauche ».

Dans la perspective des élections de juin prochain, la dernière phrase de l’édito d’Hervé Kempf, fondateur et rédacteur en chef du site « Reporterre » résume parfaitement la situation : « Nous n’avons plus le temps de perdre. Il est mal élu. Nous sommes bien vivants. »

D. Leblanc

Dom

Article suivant

[Photo] La photo de la semaine

mer Avr 27 , 2022
La campagne présidentielle s’affiche encore… et parfois on rigole bien !
//