La manifestation du siècle pour le climat à Poitiers. 2200 personnes !

Ce samedi 16 mars 2019 amplifie et confirme qu’une prise de conscience massive de l’urgence climatique mondiale est à l’œuvre et pas seulement dans la jeunesse. Il confirme aussi le rôle incontournable d’Alternatiba Poitiers comme outil efficace pour mobiliser et faire bouger les choses, ici et maintenant, en lien avec Greenpeace Poitiers.

La veille déjà près de 3000 jeunes avaient manifesté dans les rues de Poitiers (article de web86.info ici)

On retrouvait une partie de ces jeunes, surtout des étudiant-es, à la « manifestation du siècle pour le climat ». Ce sont surtout elles et eux qui ont repris tout au long du cortège, et pas seulement devant, les slogans pour le climat.

Il y avait aussi beaucoup de familles, inquiètent à juste titre pour leurs enfants

Un indice que l’urgence de la situation devient plus présente c’est le nombre de pancartes personnelles bien plus important que la dernière mobilisation pour le climat à Poitiers qui avait réuni 1300 personnes (article de web86.info ici).


D’autres pancartes évoquaient des solutions :

La présence de Gilets jaunes qui avaient manifesté le matin même à Poitiers (article de web86.info ici) mettaient en évidence le lien à construire entre urgence climatique et urgence sociale, « ça vous plaît peut-être pas mais »

Ce lien entre un système prédateur de la terre et la question politique et sociale se trouvait sur de nombreuses pancartes

Alternatiba Poitiers

Pourquoi avons-nous dit qu’Alternatiba Poitiers était une association clé dans la mobilisation pour « changer le système, pas le climat » ?

Parce que les aspects techniques de la manifestation étaient parfaits : des slogans, des chansons, une sono digne de ce nom, des animations, un visuel à la hauteur. Cela faisait longtemps qu’on n’avait pas vu une manifestation aussi réussie.

Parce qu’après les 1300 de décembre pour la marche pour le climat, après le coup de main important d’Alternatiba à la manifestation des jeunes la veille ([photos, vidéos] Un mouvement mondial de la jeunesse est né, à Poitiers aussi) , Alternatiba Poitiers a réussi à déplacer une montagne d’immobilisme politique sur le sujet du P.C.A.E.T.

P.C.A.E.T ?

Le Plan Climat Air Énergie Territorial (P.C.A.E.T.) est une obligation des collectivités territoriales. Il s’agit de faire le bilan des actions prévues dans la collectivité territoriale pour lutter contre le réchauffement climatique. Pour Grand Poitiers, comme à son habitude, le président et maire de Poitiers Alain Claeys avait chargé ses services de réaliser un texte, de réunir une ou deux fois quelques associations (Alternatiba s’y est imposé). La population a été – c’est la méthode Claeys – complètement écartée du débat et le peu de réunions ne sert en fait qu’à proclamer que les décisions ont été prises après un grand débat démocratique. La méthode « Grand débat » quoi. Bref le PCAET a été enterré vite fait par décision du prince.

Manque de pot pour la majorité municipale de Poitiers et Grand Poitiers, une vingtaine de bénévoles d’Alternatiba Poitiers avaient été déposer aux élu-es de la commune et de la communauté urbaine une lettre (à lire en pdf ici) lançant appel pour une participation forte des citoyen-nes au Plan Climat de Grand Poitiers. Cet appel peut-être signé en ligne ici. Il était aussi proposé à la signature dans les rangs de la manifestation.

Le président de Grand Poitiers et maire de Poitiers, Alain Claeys, était d’ailleurs dans la manifestation, campagne municipale 2020 oblige puisqu’il se représentera.

Alternatiba Poitiers a fait une déclaration très audible devant les 2200 manifestant-es sur le PCAET et son enterrement de première classe. La méthode Claeys a été largement sifflée.

A. Claeys n’a pu que venir devant la foule pour répondre. Il a rejoué le numéro du « même pas peur des citoyen-nes » (encore heureux !) puis s’est engagé à revenir sur la consultation du PCAET.

Le reste du discours se jouait sur le mode amoureux : « plus que hier, moins que demain ». Une sorte de duo Claeys-Grand Poitiers/Delon – Alternatiba et population/Dalida 😉


Greenpeace

Il serait injuste d’oublier l’animation de Greenpeace, toujours aussi spectaculaire. Pauvre planète sur un brancard !

Quelle suite ?

Les prochaines dates sont les suivantes :

  • La prochaine réunion du Conseil Communautaire de Grand Poitiers le 12 avril, ouverte au publique (mais il y a bien peu de place pour lui), qu’on peut suivre en direct sur le site de Grand Poitiers mais que le président A. Claeys refuse toujours d’offrir en différé.
  • Les prochaines réunions d’Alternatiba Poitiers et de Greenpeace (elles seront également présentes sur l’agenda de web86.info)
  • Le renforcement des toutes ces associations qui luttent au quotidien pour que ce monde change ici et maintenant : Zéro déchets Poitiers, Vienne Nature, ACEVE, ADEMA, ASPECT;, Terre de liens et tant d’autres…

Pascal Canaud

1 Comment

  1. ARRÊTONS LA BIENSÉANCE QUAND ELLE DEVIENT DE LA COMPROMISSION !
    Nous demandons que les élus nous entendent et nous donnons la parole au maire de Poitiers, l’un des responsable politique de l’état de la planète pour qu’il nous fasse la leçon et cela après la belle et juste intervention de Michael Kazmierczak
    QU’ILS NOUS ENTENDENT NE VEUT PAS DIRE QU’ILS NOUS PARLENT MAIS QU’ILS FASSENT !

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.