Qui meurt ou tombe malade du Covid 19 ?

Depuis le début de la pandémie la France connait 105 000 morts du Covid 19. Les personnes âgées sont de loin les plus fragiles au covid19 mais également des patients et patientes ayant les pathologies ou risques suivants : retard mental, mucoviscidose, insuffisance rénale terminale sous dialyse, cancer actif du poumon, transplantation rénale ou du poumon, mais aussi les comorbidités à haut risque de décès : les maladies hépatiques chroniques et en particulier la cirrhose ; les troubles psychiatriques ; la démence ; les personnes présentant un antécédent d’accident vasculaire cérébral. D’autres pathologies à très hauts risques de décès sont aussi concernées : des personnes atteintes de trisomie 21 et des personnes ayant reçu une transplantation d’organe, des insuffisants rénaux dialysés ( source : Santé Journal des femmes )

Enfin, 60 % des patient.es hospitalisé.es montrent une persistance des symptômes, 6 mois après leur hospitalisation ( source Santé Magazine ), les femmes sont plus sujettes à ces covids longs alors que leur mortalité face au Covid est plus bas que celui des hommes. Toutes les personnes souffrant de symptômes persistants n’ont pas été hospitalisées et les chiffres manquent pour avoir une vue globale.

Toutes ces personnes concernées sont celles desquelles dans une société solidaire et égalitaire on devrait prendre soin et pour lesquelles tout devrait être organisé par une politique de santé efficace…La politique gouvernementale n’a pas développé des priorités essentielles.

La pandémie, un marqueur social et de genre

Parmi les pathologies citées ci-dessous, certaines sont liées aux conditions de travail difficiles, au dénuement et aux lieux de vie sur le territoire, à l’accès inégal au soin : obésité, cirrhose, troubles psychiatriques ou même handicap ont aussi des origines sociales. Une mauvaise santé est entre autres due à des conditions sociales dégradées et on meurt plus tôt dans les métiers d’ouvriers que dans celui des cadres ( source : Insee ). La pandémie est donc un marqueur social cruel et impitoyable et vient renforcer les inégalités sociales. ( source : Santé.gouv )

Lors du premier confinement le rôle des premiers de corvée et surtout des premières de corvée a été montré : caissières, soignantes, infirmières, femmes du secteur du nettoyage, assistances sociales, enseignantes, sont celles qui sont restées au front ou y sont retournées rapidement ( source Alternatives économiques ) et sont donc celles qui ont été exposées davantage aux contaminations, aux risques, tandis que les premiers de cordée restaient en télétravail ( source LCI ). C’est pourquoi les premières de corvée ont été mises à l’honneur lors de la grève féministe unitaire du 8 mars 2021 nationalement ou encore localement lors du 1er mai à Poitiers.

Une politique de vaccination inégalitaire

Force est de constater que la politique de vaccination oublie elle aussi les plus précaires ( source L’Huma ) Le département de Seine Saint Denis, le plus pauvre et le plus touché par la pandémie est celui qui accuse le plus grand retard. Les centres vaccinent à tour de bras mais il n’y a pas une politique d’information ou un déploiement efficace. Les plus éloigné.es de l’accès aux soins ou du numérique pour s’inscrire sur doctolib ( site privé ) et les plus précaires, ou les sans papiers sont tenu.es à l’écart de la politique de vaccination ( source Mediapart ). Les brevets sur les vaccins ne sont pas nationalisés occasionnant un profit privé honteux. Cela a d’ailleurs déclenché une tribune unitaire : « Pas de profit sur la pandémie » ( source LDH ). Une politique de vaccination d’ampleur aurait évité le recours au pass sanitaire pour lequel la CNIL émet des réserves ( source La CNIL ) et aurait évité une occasion de défiance.

L’origine de la pandémie

La pandémie et ses conséquences désastreuses au niveau sanitaire sont dues à une gestion libérale de la santé détruite depuis des années et soumise à un régime managérial agressif de réduction des lits comme le rappelle Barbara Stiegler ( source : France 3 Aquitaine ) et elle a pour origine la déforestation excessive privant d’abris les animaux sauvages porteurs de virus, et ce, dans le but de profits. Marie-Monique Robin, grande reporter basée dans les Deux-Sèvres rappelle que préserver la biodiversité est la solution pour lutter contre la pandémie ( source France Inter ), ce qu’elle explique dans son nouveau documentaire, La Fabrique des pandémies. Le capitalisme est mauvais pour la planète et pour la santé, faut-il le rappeler.

Une désinformation réactionnaire

Face à ces inégalités sociales et à cette pandémie qui exposent et tuent les plus fragiles, les précaires, et les classes laborieuses, des sites et des personnalités désinforment pourtant et véhiculent de fausses informations sur la pandémie, préférant dénoncer la dictature sanitaire, les masques et les vaccins plutôt que la pénurie des moyens alloués à la santé et les politiques managériales contre l’hôpital public. Le pseudo documentaire Hold Up a surfé sur cette vague en novembre 2020 disant tout et son contraire : la pandémie serait une grippette pas si grave et « en même temps », elle serait une invention pour nous éradiquer ( source Télérama ), mélangeant le faux et le vrai, ce film sensationnaliste joue sur les émotions. Ce n’est pas anodin car plusieurs idées émanent de QAnon, groupe complotiste et d’ultra-droite, qu’on a vu à l’oeuvre lors de l’attaque du Capitole ( source Mediapart ). Ces sites complotistes remportent un succès sur internet car ils avancent masqués et revêtent l’apparence d’un contre-discours gouvernemental dans une démocratie abimée, dans une société en crise, ravagée par le chômages et aux mensonges d’Etat gravissimes ( masques non nécessaires car manquants, adolescent.s pas vecteurs, ventilation pas importante etc…) Ces flottements graves du gouvernement et de l’Etat nourrissent le complotisme et l’ultra-droite néo-fascisante, agitant même les milieux de gauche. La Horde publie une mise au point antifasciste et révolutionnaire au sujet de RéinfoCovid et en dénonce le darwinisme social de cette idéologie entre autres, et s’adressent à leurs camarades libertaires tentés par un discours confus et complotiste en pensant critiquer les politiques gouvernementales.

Couverture des Complotistes, Fabrice Erre, Jorge Bernstein (2020)

RéinfoCovid s’invite aux régionales

En effet, dans le cadre des élections départementales, la complosphère s’invite par le biais de listes dites citoyennes issue de RéinfoCovid ( source Consipracy Watch ) Rappelons tout d’abord que la « réinformation » est un vocable d’extrême-droite. Le site Réinfocovid est apparu en octobre 2020 et est animé par Louis Fouché, anesthésiste et réanimateur à l’hôpital conception à Marseille. Il est covido-sceptique, anti-masques, anti-vaccins, adepte de l’effondrement, proche de La manif Pour tous dont il partage les idées contre la PMA et les positions anti-avortements ( source Alexander Samuel ; extraits vidéo de Louis Fouché et Lundi am ). La porte-parole du collectif est Alexandra Marion-Caude, militante de la manif Pour Tous ( source : La horde ), et plusieurs personnalités proches de France Soir ( média qui relaie des complots ) Il estime que l’on serait victime d’une sorte d’hallucination collective et considère qu’on est dans une époque de « Khmers blancs » qui rappellerait selon lui le régime de Pol Pot. Il réfute être anti-masques et anti-vaccin tout en appelant quand même à ne pas porter le masque à Biocoop et lors d’un meeting à Nîmes à Nîmes, après avoir rendu hommages à la tribune des militaires putchistes il compare ceux qui demandent de porter un masque à des SS… ( source L’extracteur et Lundi am ) Il fait des analogies douteuses et glaçantes entre la politique vaccinatoire, les mesures sanitaires solidaires du masque et le nazisme, le banalisant et flirtant avec le négationnisme : Selon lui, Eichmann voulait seulement que les trains arrivent à l’heure, sans se soucier où ils arrivaient ( ce qui est faux, il était partisan de la solution finale dès les années 30 ) ( source L’extracteur ) et se considère comme un héros contre le totalitarisme actuel ( source Check News et Conspiracy watch ). Il a été rappelé à l’ordre par sa hiérarchie en décembre 2020 et n’a plus le droit de s’exprimer en tant que membre des hôpitaux de Marseille. Il est proche de personnalités controversées participant à la désinformation et cotoie l’extrême-droite et est d’ailleurs bien relayé sur le site Egalité et Réconciliation d’Alain Soral, le sinistre antisémite, sur France Soir, radio Courtoisie ou SudRadio.

Tristan Mendès France rappelle que la désinformation touche les plus fragiles et démuni.es ( source Unadfi ) et qu’elle attaque les fondements de la démocratie en divulguant de la peur et des théories du complot. Louis Fouché estime par exemple que le vaccin implante des nano particules et que ce serait un complot des banques. Il s’agit bien là des stéréotypes antisémites liés aux banques, à l’argent et au complot et ne constitue absolument pas un discours anti-capitaliste. Forcément, ces sites attirent les internautes dans un contexte social et politique dégradés en contournant tous les médias. Le mensuel de Lutte ouvrière le démontre parfaitement et rappelle aussi que les passages à l’acte néo-fascistes aux Etats Unis ou en Allemagne sont le fait de groupes puisant leur réflexion dans les sites complotistes.

Par ailleurs, le discours de Louis Fouché infuse dans les milieux de gauche et écologistes. Lundi am l’explique et le rappelle dans son article Louis Fouché, gourou d’une pépinière d’extrême-droite : Alain de Benoist ( intellectuel d’extrême-droite, fondateur de GRECE et référence aux EU parmi le milieu trumpiste et alt-right – ultradroite ) l’a théorisé dans les années soixante : il s’agit de gagner une bataille culturelle en infusant des idées d’extrême – droite dans le camp d’en face…le nôtre en l’occurence. Par exemple des termes comme  » démocratie, citoyenneté, liberté » sont des vocables détournés de leur origine sociale et associés à des abus de sens de  » résistance, dictature, délation, génocide », sans oublier un peu de religiosité ( « le vivant ») finissent pas brouiller le sens du propos et sont autant de chausses trappes d’extrême-droite, car avancent avec un masque respectable. C’est bien ce masque-là qui est dangereux.

Sculpture de Voltz

Ainsi des listes dites citoyennes issues de la Fédération citoyenne et soutenues par RéinfoCovid appelées aussi « Un nôtre monde » fleurissent un peu partout et notamment dans la Vienne par le biais de la liste  » Réinfo Liberté, le mouvement citoyen » ( source Le Monde ). La fédération citoyenne a été fondée par Louis Fouché et Hayssam Hoballah lui aussi covido-sceptique reprenant les théories antisémites anti-Soros.

Ces listes issues de la Fédération citoyenne présentent un aspect consensuel et inofensif : « co-construction, intelligence collective, défense du vivant, démocratie participative ». Pourtant plusieurs personnalités qui portent ces listes ou les soutiennent posent problème et soutiennent le film Hold up ( où Louis Fouché apparait ) ou Francis Lalanne. Silvanno Trotta, proche de RéinfoCovid, est une grande personnalité de la complosphère défend par exemple la théorie la lune creuse et divulgue régulièrement des fake news ( source Le Monde, Les décodeurs et Désintox, Arte ).

Des ennemis de classe

De plus, ces listes régionales ne présentent rien de concret concernant leur région et ne présentent pas dans leurs mesures un programme de lutte de classes en faveur des premières et des premiers de corvée, ni un projet de répartition des richesses, de baisse du temps de travail, ni ne dénoncent le scandale des suppressions d’emplois alors que les dividendes n’ont jamais été aussi élevées pour les actionnaires, ni ne proposent de lutter contre les inégalités sociales, ni n’appellent à une politique de santé égalitaire, ne parle pas de salaire à vie ( voir Réseau salariat ), ni de sécurité sociale de l’alimentation, ni ne propose une révolution sociale, libertaire et féministe ( ceci dit, si vous trouvez une telle liste aux Régionales, faites-nous signe…)

RéinfoCovid et son monde amènent la confusion, trompent des personnes sincèrement humanistes, ainsi que des camarades de lutte, sèment le doute, n’offrent pas d’alternative et agitent de l’angoisse, brandissent des idées réactionnaires où finalement les plus faibles, les plus malades, les plus âgé.es, les plus précaires, les plus handicapé.es, les classes les plus laborieuses peuvent bien être contaminé.es ou mourir au nom de la liberté individuelle la plus féroce en faveur de l’économie capitaliste qui doit continuer à tourner telle que le veut le MEDEF, finalement très loin de l’intérêt général, de la solidarité et de l’émancipation collective que nous souhaitons tous et toutes nous qui lisons ce texte.

Quel monde d’après ?

C’est à construire ensemble ! Plus jamais ça , collectif inter-orgas et unitaire avait lancé quelques pistes : à lire ici

Article mis à jour le 11-06-2021

Compléments pour aller plus loin :

Louis Fouché, gourou d’une pépinière d’extrême-droite, Lundi am ( le 7-06-21 )

-La galaxie Fake News ( France Info ) et de la place de Louis Fouché au sein de celle-ci

-Pandémie de Covid 19, l’inquiétante obsession du nazisme et de l’antisémitisme : L’extracteur ( interventions de Louis Fouché au début de la vidéo à 3′ )

Antidote, Tristan Mendès France

-Lettre à propos de RéinfoCovid : à lire sur La Horde

-La Fachosphère : Dominique Albertini et Dominique Doucet, 2016 ( au sujet d’Alain de Benoist, mais aussi Ryssen, Le Lay, Le Gallou, Sautarel, Zemmour… )

Alain de Benoist : Du néo-fascisme à la droite  » respectable« , Razmig Keucheyan, Le Crieur, 2017

Compléments 2 ( le 14-06-21)

Dans un podcast, « Complorama » sur France Info, les deux personnalités qui sont derrière Réinfocovid sont passées au crible et il est rappelé ici leurs troubles liens avec l’extrême-droite. Pour Rudy Reichstadt (Conspiracy Watch ) “ces listes-là, a priori, ne vont pas renverser la table politiquement, mais servent de tribune” aux idées complotistes.

Les listes portées par RéinfoCovid et le collectif un Nôtre monde sont portées par deux hommes : Ayssam Oballah et Louis Fouché. Ce dernier, réanimateur en exercice à Marseille, anime le site Réinfocovid qui a beaucoup d’audience sur internet. Ces deux personnes ont appelé à ce que des listes citoyennes, pour la démocratie, la co-construction et la défense du vivant se présentent aux élections départementales. Derrières des listes apparemment inoffensives portées et soutenues localement par des personnes sûrement bien intentionnées, ces deux personnes développent une rhétorique inquiétante : Louis Fouché décrète dans une vidéo en novembre 2020 : « Si c’est un complot mondial de salopards qui cherchent à nous asservir, et bien ceux-là il faut qu’on les pende ! » Tristan Mendès France, maître de conférence et membre de l’Observatoire du conspirationnisme, spécialiste des cultures numériques, rappelle que cette rhétorique vient du néo-nazisme américain « The day of the rope » : le jour de la pendaison. Lors de la marche putchiste sur le Capitole appelée par Donal Trump, où plusieurs groupuscules néo-fascistes et néo-nazis ( Les Proud boys, Boogaloo Boys, QAnon, Oath Keepers ) ont participé, une sinistre potence était en effet installée, avec cette symbolique d’épuration.

Lors des manifestations contre l’investiture de Joe Biden, où le Capitole avait été envahi le 6 janvier 2021, la potence installée évoquait « The day of the rope » ( le jour de la pendaison des « collabos » : à savoir tous ceux qui menacent le suprémacisme blanc ). The day of the rope est un court roman de Devon Stack ( QAnon ) inspiré de The Turner Diaries, écrit par un néo-nazi en 1978, William Turner Piece : antisémitisme, racisme, haine de la gauche, du féminisme, du progressisme, appel à la lutte armée, à l’attentat pour sauver la population blanche menacée, appel à la « résistance »…ces idées ont infusé dans beaucoup de milieux néo-fascistes, dits « d’ultradroite » , des intellectuel.les et sont repris médiatiquement actuellement. Il y est déjà question d’anti-vaccination vue comme un complot contre la population… A lire : Day of the rope au Capitole, le jour où le mythe néo-nazi a pris corps ( Lignes de crêtes ) et Des Turner diaries à Christchurch : le fil blanc du suprémacisme ( Lignes de Crêtes )

De la même manière Oballah et Fouché considèrent que les élections sont de toute façon truquées, tout comme les trumpistes brandissaient « Stop the steal » ( Arrêtez le vol ) et contestaient la légitimité de l’élection de Joe Biden ( groupe facebook rapidement interdit ).

Louis Fouché est la tête pensante de cette mouvance et donne des conseils de communication dans des vidéos ( nov 2020 ) comme les « sept yes » : pour convaincre son adversaire il faut égrainer cinq ou six choses avec lesquelles l’adversaire est d’accord puis amener doucement une chose « discutable » selon ses termes, pour amener à le ou la convaincre.

Fouché et Oballah surfent sur l’inquiétude liée à cette séquence sanitaire et exploitent les manquements gouvernementaux en terme de santé. Un autre monde est en effet souhaitable, mais pas le leur !

Décryptage via Conspiracy Watch :

Remarque : ne pas confondre : Le CNT : le comité national de transition, groupuscule ésotérique animé par Ayssam Hoballah et lié aux Barjols, groupe de noé-fascistes ayant projeté un attentat contre Macron et LA CNT-SO : confédération nationale du travail et de la solidarité ouvrière, anarcho-syndicalisme issue de 1936 en Espagne et visant à l’émancipation des travailleurs et des travailleuses.

SLM

14 réactions sur “La pandémie et la désinformation : des ennemis de classe

  1. Super article ! C’est très bien que webinfo86 ait enlevé l’article des autres fachos ! Je ne doute pas que c’est une erreur (et ça arrive même aux meilleures) de votre part vu la qualité des articles proposé sur le site.

  2. Malgré quelques attaques sévères et invérifiables par beaucoup de gens tellement les réseaux entremêlent le vrai et le faux, je partage le sens général de cet article, et suggère à SLM d’outre passer la dénonciation et d’aller au delà des idées généreuses sur le monde d’après : comment y parvenir, quelle stratégie mettre en œuvre ? Plus de temps à perdre ! Cordialement à vous.

  3. Certes nous devons sans cesse être vigilants par rapport aux infos d’internet mais tout de même la gestion politique de l’épidémie, par des voyous, et comme un seul homme tout autour de la planète interroge et devrait être analysée très sérieusement. Je ne peux pas m’empêcher de penser qu’il y a un ordre mondial qui dépasse l’entendement et du coup ouvre la porte de toutes les folies. Je pense que le capitalisme tue tous les jours les travailleurs et pourquoi pas avec une épidémie, pourquoi devrions nous écarter cette hypothèse ? Aujourd’hui le gouvernement compte les morts de l’épidémie encore que nous n’avons aucune possibilité de contrôler ce qu’il dit, mais il ne compte pas les « morts collatérales » de sa gestion. C’est un « conseil de guerre » avec des militaires à la table de macron qui gère l’épidémie, ne trouvez-vous pas cela troublant ? Au conseil dit scientifique, il n’y a que 3 médecins tous sont des technocrates, du même acabit que ceux qui ont saccagé l’hôpital. Ce dictateur et son gouvernement imposent des lois liberticides iniques, crée un climat délétère, anxiogène… « c’est la stratégie du choc » décrite par Naomi Klein, fait la chasse aux sorcières style maccarthisme, les policiers punis pour avoir dénoncé, les syndicalistes virés et les travailleurs qui ont osé dénoncer la réalité, les médecins interdits de prescrire et de soigner les patients (le mot d’ordre rester chez vous, incroyable !). Il y a de la matière et je n’oublie ni l’omerta du pouvoir, ni les fake news de France intox largement plus nombreuses, ni les mensonges éhontés !

  4. Comment tenter d’empêcher un débat critique de fond sur la politique sanitaire ? Taxons les dissidents de « complotistes » ou alors « d’extrême droite »! Cela dispense d’écouter leurs analyses….

    REINFOCOVID N’EST PAS UN MOUVEMENT D’EXTREME-DROITE

    Des professeurs des écoles, des travailleurs culturels, des militants écologistes en font partie.
    Michèle Rivsasi, député écologiste, Laurent Mucchielli, sociologue de gauche, Eric Ménat de l’Aimsib (Association Internationale pour une Médecine Indépendante et Bienveillante) interviennent régulièrement dans le conseil scientifique indépendant de RéinfoCovid. Ainsi que des universitaires, statisticiens, anthropologues… qui n’ont rien à voir avec l’extrême-droite.
    Alexandra Henrion-Caude ne participe pas à ce conseil scientifique.

    Les médecins généralistes avaient publié un manifeste fin 2020 où ils demandent notamment :
    – moins de tests qui coûtent très chers mais PLUS DE LITS DANS LES HÔPITAUX
    – remettre au centre du système la médecine de proximité
    https://manifestes-libertes.org/wp-content/uploads/2020/11/LA-QUATRIEME-VOIE-Vdef.pdf

    La plupart des sympathisants de Réinfocovid ne sont pas d’extrême-droite. Un mouvement citoyen devenant ce que les personnes en font, il faut espérer que les militants de gauche et écologistes continueront à le rejoindre.

    LOUIS FOUCHE N’EST PAS D’EXTRÊME DROITE

    En dehors de la politique sanitaire, Louis Fouché s’exprime beaucoup sur la permaculture, le système de santé néolibéral et s’intéresse particulièrement à l’anthropologie de la technique.
    Le collectif « Éthique TV » a d’ailleurs réalisé une série d’interview de Louis Fouché autour de ces sujets : https://www.youtube.com/channel/UCRofotOx4kXsNs3b1S9cmWA
    Un collectif artistique a consacré un documentaire à Louis Fouché, où il évoque notamment la résistance pendant la guerre de 39-45, Simone Veil et la fuite du régime nazi :
    https://www.youtube.com/watch?v=tSIh9fNdvYE

    AU SUJET DES VACCINS

    Réinfocovid défend l’utilisation de traitements, qui ont l’avantage d’être peu coûteux. Les laboratoires pharmaceutiques ont un intérêt financier énorme à la vaccination de millions de personnes.

    Les scientifiques de Réinfocovid ont analysé la soixantaine d’études médicales au sujet de l’Ivermectine dans le traitement de la Covid. L’analyse globale montre une amélioration de la survie et un rétablissement clinique plus rapide pour les patients traités par cette molécule.
    https://reinfocovid.fr/science/livermectine-dans-le-traitement-de-la-covid/

    Les vaccins n’auraient pas pu être autorisés avec des essais cliniques aussi courts ou non-terminés si l’efficacité des traitements étaient reconnue.
    Se pose la question des effets secondaires des vaccins, notamment à long terme puisque nous n’avons pas le recul nécessaire.

    Concernant les influences politiques et financières dans la fabrication des connaissances scientifiques, je vous recommande la lecture de cet article :
    https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/290321/au-nom-de-la-science-la-science-peut-elle-servir-de-guide-notre-societe

    Pour finir au sujet des vaccins, citons la position du CRIIGEN. Ce laboratoire indépendant sur la génétique a notamment réalisé des études prouvant la toxicité du Roundup. Comme Réinfocovid, il met en garde concernant les nouvelles technologie vaccinales contre la Covid-19 :
    https://criigen.org/covid-19-les-technologies-vaccinales-a-la-loupe-video/

    LA QUESTION DES ORIGINES DE LA PANDEMIE EST COMPLEXE

    Il est effectivement important de comprendre le rôle de la destruction du vivant dans la pandémie. Mais aussi d’exiger des moratoires sur les laboratoires de type P4 qui utilisent des technologies à très haut risque.
    Un excellent article à lire : https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/100521/l-epidemie-de-coronavirus-probablement-pour-origine-un-accident-de-laboratoire.

    LA CONSTRUCTION DU DISCOURS MEDIATIQUE

    Le sociologue Laurent Mucchielli explique que 4 grands types d’acteurs ont des intérêts convergents dans le contrôle de l’information autour de la Covid-19 :
    1) les gouvernements occidentaux libéraux, 2) le tandem que forment l’OMS et son grand financeur Bill Gates, 3) les « géants du numérique » qui contrôlent les réseaux sociaux mais aussi et de plus en plus 4) les médias
    https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/210221/qui-construit-la-doxa-du-covid

    Dès lors, il convient de prendre de la distance avec les tentatives de décrédibilisation de tels ou tels mouvement par les médias mainstream. De même, trop souvent, les services de « fact checking » servent à relayer la pensée dominante et empêcher tout débat critique.

  5. Madame,
    Nous ne doutons pas de votre intégrité morale, de gauche, humaniste et de votre bonne foi. Toutefois nous vous invitons à relire l’article et tous ses liens. Louis Fouché et les personnalités qui gravitent autour de Réinfocovid sont très problématiques. Nous avons voulu le démasquer.
    Bien à vous,
    SLM

  6. merci pour votre réponse, le débat reste entier, j’ai véritablement apprécié votre analyse globale et la partage en grande partie, je pense que les faschos ne sont pas nos seuls ennemis de classe.

  7. Madame, nous ne doutons pas de votre sincérité. Selon nous Réinfocovid est à démasquer. Nous vous invitons à relire l’article et tous ses liens.

  8. https://lundi.am/Louis-Fouche-medecin-fasciste-malgre-lui

    Voilà un nettoyage par la méthode: « amalgame », ayant pour moteur le « fanatisme scientiste » 
    – « amalgame » d’après le Robert : fait d’englober artificiellement, en exploitant un point commun, diverses formations politiques afin de les discréditer
    – « fanatisme » : foi exclusive en une doctrine…
    Tout l’argumentaire repose sur un acte de foi : la maladie et la mort sont injustes mais les vaccins vont tout réparer ! Sus à Réinfocovid qui empêche de mener à bien cette croisade !
    Louis Fouché se bat contre l’injustice de la mort et de la maladie. Mais ses analyses sont passées sous silence, seul est mis en avant le fait qu’il est écouté à droite : cela devrait nous suffire pour l’ostraciser. Les adjectifs « fasciste » « trumpiste» « chrétien traditionaliste »  – tiennent lieu d’arguments et dispensent d’essayer de comprendre. Si Pétain a dit un jour que la Terre tourne, on n’a plus le droit de le dire sans être taxé de pétainisme ?
    Les vaccinalistes déboulent sur Web86 pour nous convaincre de fermer nos oreilles à ce médecin catalogué « fasciste ». La démarche de réinfocovid est collective et s’il s’y commet des erreurs – qui n’en fait pas ? – on ne peut pas les corriger par une restriction de la liberté de jugement.
    La santé passe par le système immunitaire qui passe par les conditions de vie. Nous voulons qu’elles soient de qualité pour tout le monde : la meilleure des préventions est là. Annexant la lutte des classes, les vaccinalistes se prennent pour des héros défiant la nature grâce aux vaccins qu’il suffirait de nationaliser comme est nationalisé le nucléaire Mais les vaccins ne sont pas seulement source de profit et de pouvoir, ils sont aussi une intrusion qui perturbe le dispositif immunitaire. Tout le monde ne veut pas le reconnaître ? – laissons donc s’exprimer les points de vue et respectons la liberté de conscience !
    La conception de la santé et de la nature défendue entre autres par L. Fouché, trouve des échos chez des gens de bonne volonté. – A partir du moment où elle ne requière ni l’abandon de la logique ni celle de l’égalité, ni surtout, celle de la liberté de jugement, tout simplement, on s’y retrouve.
    Des gens de droite s’y retrouvent aussi ? – Nous allons donc pouvoir prendre appui sur une base commune d’honnêteté pour interroger nos divergences – indéniables.
    Mais les possibilités de débat sont ici balayées avec l’intolérance et la morgue qui caractérisaient jusqu’ici plutôt la droite, alors que les inquisiteurs se posent en champions d’une gauche… qui n’existe plus guère en dehors de sa hargne contre la droite !
    Cela mène au constat tabou : Droite et Gauche ne sont pas des concepts opérationnels. Ils signifiaient quelque chose au moment où tout se déterminait par rapport à la place du roi, mais ils n’éclairent pas la lutte pour l’équité et la liberté.
    Il nous faut une autre enjeu : voulons-nous plus de pouvoir OU plus de sagesse ?
    – Ubris, la course au pouvoir : séduction, mépris, consommation, concentration… destruction ?
    – OU l’entraide pour la sagesse décisions prises par les gens concernés avec une attention portée à la diversité des points de vue ?
    La démarche de L. F. et de « réinfocovid » va vers ce choix. Une perspective peut s’ouvrir si nous changeons les habitudes mentales… illustrées par ces tirs de bazooka dont on nous assourdit !!

  9. Bonjour,

    Dans l’expression « Nous avons voulu le démasquer » qui est « Nous » ? Merci.

    Par ailleurs, concernant les EHPAD, les témoignages des professionnels et des familles pleuvent.
    Ils disent en substance que les vaccins qu’on administre de force de persuasion aux résidents les
    envoient souvent aux services d’urgence et à une mort prématurée pour certains.

    En dehors des EHPAD, parmi les plus de 70 ans, dans mon entourage, des troubles graves tels
    que perte de connaissance se produisent quelques jour après les injections, obligeant ces
    personnes à des séjours en hôpital.

    Je doute qu’un jour nous obtenions les chiffres de ces phénomènes, ou même qu’ils soient
    comptabilisés.

  10. Bonjour,
    Dans mon entourage les grands-parents peuvent désormais embrasser leurs petits-enfants et leurs enfants.
    Ne confondons pas autoritarisme libéral et solidarité collective grâce aux vaccins. La vaccination protège aussi les plus vulnérables.
    Cordialement,
    Sophie

  11. Bonjour,
    Je comprends que cela soit confrontant mais des militants juifs d’extrême gauche comme Robert Hirsch ou Albert Herszkowicz ont bien rappelé lors des Journées d’Ecole Emancipée, début juillet à Préfailles ( école émancipée est une tendance de la FSU ) que Louis Fouché instillant une pensée antisémite, notamment avec l’amalgame de la Shoah et du nazisme. C’est une forme de révisionismse.
    Oui il faut une politique générale du mieux vivre et d’être en meilleure santé. C’est bien pourquoi la pandémie a touché le département le plus pauvre de France ( 93 ).

  12. Je voudrais juste dire que je ne sais pas d’où ça vient ces commentaires ou encore des sites taxant Louis Fouché de complotiste ou encore comme faisant partie de l’extrême droite.
    Trop drôle !!! Je ne vois pas d’où cela sort mais les gens qui parlent de lui ne savent même pas à quoi il ressemble ou s’ils ont vu sa photo, ne se sont jamais donnés la peine de l’écouter.
    Je connais d’ailleurs 3 personnes où j’habite qui tiennent le même genre de propos à son sujet et qui effectivement ne l’ont jamais écouté.
    Dommage car c’est vraiment pour moi, le contraire d’une personne d’extrême droite, c’est une personne qui se démarque de toute approche partisane, bien au dessus des disputes de clochers et que les personnes qui le discréditent feraient bien d’aller écouter.
    C’ est passionnant ce qu’il raconte en tous les cas moi, j’adore l’écouter et je ne suis surtout pas de l’extrême droite que j’exècre surtout à cause de sa xénophobie, de son rejet des immigrés soi-disant cause de tous nos malheurs.
    Aller écouter L.Fouché et vous vous rendrez compte bien vite qu’il est aux antipodes de ces gens.
    Je me demande vraiment quel est l’intérêt qu’ont certaines personnes de le dénigrer de façon aussi mensongère ?! A croire qu’ils le font sciemment !!! Jr préfère penser qu’ils le font par ignorance !
    Incompréhensible cet acharnement ! Comme quoi les mensonges pleuvent de tous côtés !!!

  13. Bonjour,
    Je me contente d’informer ici sur la nature de Louis Fouché.
    J’ai écouté beaucoup de ses vidéos et ne me suis pas contentée de ce qui est dit sur lui.
    Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Du mensonge comme bannière

ven Juin 4 , 2021
ATTENTION ! Le cauchemar n’est pas sur la photo qui illustre cet article mais bien dans le contenu des tracts qu’il dénonce… Le cauchemar, ce sont les ennemis de la démocratie, du pluralisme, des droits humains, des services publics, de la différence… ce que voulaient mettre en lumière les porteurs […]
//