Communiqué :

« Rappelons que les Gilets Jaunes (du rond-point Poitiers sud) combattent depuis maintenant plus de deux ans et demi toute la politique de Macron qui est exclusivement au service d’une minorité de riches.

Une partie de la population prend aujourd’hui conscience que ce régime autoritaire est dangereux. Il détruit progressivement et brutalement non seulement les libertés individuelles et collectives chèrement acquises, mais aussi l’ensemble des acquis sociaux.

Le pass sanitaire, qui instaure un contrôle généralisé de la population, se rajoute à d’autres attaques liberticides (État d’urgence sanitaire, loi sécurité globale, loi séparatisme…) menées sans trêve par Macron et son gouvernement.

Cette nouvelle loi antisociale expose de surcroît les salariés, travaillant dans des secteurs accueillant du public et ne disposant pas du pass sanitaire, à des sanctions très graves puisqu’elle permet de suspendre leurs contrats de travail, les privant ainsi de leurs salaires et du droit aux indemnités chômage !

C’est une situation totalement inédite !!

Mais l’offensive macronienne contre le progrès social ne s’arrête pas là. Macron et son gouvernement préparent d’autres  » réformes » contre les retraites et l’assurance chômage.

Contre Macron et sa politique autoritaire, répressive et antisociale, les Gilets Jaunes du rond-point sud de Poitiers poursuivent leur combat.

Rejoignez-nous sur la Place d’Armes à 14 h samedi 7 août où une partie d’entre nous sera présente pendant que les autres Gilets Jaunes occuperont le rond-point Poitiers sud à partir de14h30 comme tous les samedis.

Gilets Jaunes du rond-point Poitiers sud »

Rédaction

Article suivant

"L'actualité Nouvelle Aquitaine" n°132 est sorti sous sa nouvelle formule

mer Août 4 , 2021
L’Actualité Nouvelle-Aquitaine — science et culture, innovation est éditée par l’Espace Mendès France. Cette édition est consacrée au fait divers Sommaire Faits divers, faits d’histoire par Michelle Perrot. Le fait divers met en scène des pulsions cachées, plonge dans l’incandescence des passions contenues. Vingt contributions pour dire comment il devient […]
//