Un article d’O. Bouba Olga.

« Poitiers est une ville qui vit pour une part importante de la fonction publique, quelle soit hospitalière (1er employeur : le CHU), territoriale (1er employeur : la ville de Poitiers) ou d’Etat (1er employeur : l’Université).

L’activité privée, pour autant, n’est pas absente. Notamment les activités des centres d’appels, d’où ce billet.

Pour évaluer le poids de cette activité, j’ai exploité les données Acoss » (lire la suite de l’article « Poitiers 2020 : saison 2, épisode 1 « )

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

5ème Festival Anako : Les derniers peuples nomades

lun Avr 29 , 2019
Le 5ème Festival Anako du Film Ethnographique et ses préludes approchent à grands pas ! Cette édition vous permettra de partir à la rencontre des derniers peuples nomades aux quatre coins du monde avec des invités, auteur(e)s, réalisatrices, réalisateurs, chanteurs, artistes, spécialistes des peuples autochtones passionnant(e)s.Cette année, les préludes se […]
//