« À l’attention de Mme Isabelle Dilhac Préfète de la Vienne

Objet : Déclinaison de l’invitation à la réunion de mise en place de l’observatoire de « l’agribashing » du Mardi 17 décembre 2019 à 11h

Madame

Par ce courrier, nous vous informons que nous ne pas souhaitons pas participer à la mise en place de cet observatoire .

En effet, nous avons conscience que les relations entre une certaine agriculture et certains citoyens tendent à se crisper, mais nous considérons que l’étendard de « l’agribashing » n’est pas le meilleur moyen pour réinstaurer le dialogue .

Le terme « agribashing » que vous reprenez dans votre invitation est largement développé depuis quelques mois par la FNSEA . il sert à justifier le modèle agricole dominant qui se remet peu en cause et souhaite le moins possible faire évoluer ses pratiques.

Si nous condamnons les actes de violence qui peuvent accompagner ces revendications citoyennes d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement et de l’humain, à la Confédération paysanne, nous sommes convaincus que cette remise en cause du modèle agricole actuel est une urgence sociale, économique et politique.

Le sujet de l’irrigation dans notre département en est un bel exemple. Alors que nous venons de passer un été catastrophique pour les milieux aquatiques , qu’il est demandé à chacun d’économiser l’eau, nos concitoyens à juste titre ne supportent plus de voir tourner des arroseurs en pleine canicule pour arroser des immenses surfaces de maïs grain.

Cet observatoire nous apparaît comme un moyen de défendre un modèle de production que nous jugeons nocif pour la société et les agriculteurs eux-mêmes .

Pour nous Confédération Paysanne, c ’est à l’état d’accompagner les paysans vers une transition agricole en mobilisant ses différents services et en faisant le choix de politiques agricoles qui vont en ce sens . Plutôt que de mobiliser les forces de l’ordre et la justice pour permettre la cohabitation de deux mondes.

Si cet observatoire devait aboutir à une telle démarche, nous sommes tout à fait disposés à échanger avec vous et vos services dans ce sens.

Cordialement,

Le 14 décembre 2019″

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Motion votée par le laboratoire du CNRS Migrinter de Poitiers le 16 janvier 2020

sam Jan 18 , 2020
« L’UMR Migrinter 7301 (Université de Poitiers, CNRS) déclare sa solidarité avec les mobilisations en cours contre le projet gouvernemental de réforme des retraites, et celui de l’enseignement supérieur et de la recherche. En conséquence, nous suspendons nos activités scientifiques. Si la loi sur la réforme des retraites était appliquée en […]
//

Articles en relation