Communiqué de la Confédération Paysanne de la Vienne du 16 décembre :

Manif de la profession agricole sur le thème de la gestion de l’eau

La Confédération Paysanne note un changement de ton

Bien que nous partagions certaines revendications mises en avant, et notons une évolution importante et intéressante, de la part des organisateurs, la Confédération paysanne ne s’associera pas à la manifestation organisée par des syndicats agricoles et la Chambre d’agriculture de la Vienne concernant la gestion de l’eau, ce mardi 17 décembre 2019.

Nous observons avec intérêt la proposition « d’une véritable concertation entre TOUS les usagers de l’eau » et l’engagement de « partager l’eau au sein de la profession agricole », tels que formulés dans le manifeste préparé à cette occasion.

Certes le ton change, mais au début des années 2000, des communications diverses de la part des présidents de l’ADIV et de la Chambre d’agriculture avaient laissé penser à une attitude responsable. Les promesses d’alors n’ont pas été tenues et si le discours d’aujourd’hui est intéressant, les actes seront nécessaires pour nous convaincre.

Nous relevons dans le manifeste quelques ambiguïtés quant aux constats, sur les efforts produits et les résultats obtenus, en particulier.

La Confédération paysanne attend qu’effectivement un dialogue soit mis en œuvre entre toutes les parties prenantes. Nous tenons à l’élaboration d’un véritable projet de territoire de gestion de l’eau (comme nous y invite une instruction ministérielle de mai 2019) sous la responsabilité de l’administration.

L’eau est un bien commun, une ressource certes renouvelable, mais limitée, donc à préserver et partager entre tous les usages de façon équitable et cohérente face aux enjeux sociétaux.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

La Manu de Châtellerault, histoire et mémoire

dim Déc 22 , 2019
À Châtellerault, la manufacture d’armes est une entité. Cependant son histoire n’est pas sujet du récit collectif, elle est surtout dans les esprits. Mémoire de La Brelandière 1915–2015 s’inscrit pour son auteur, le bibliothécaire Philippe Pineau, dans une volonté de garder sensible la mémoire de ce site. (lire la suite […]
//