Vendredi 10 juillet, comme un peu partout en France, s’est tenue un rassemblement appelé en urgence à Poitiers par le « Collectif du 8 mars » contre ce nouveau gouvernement de combat qui est un bras d’honneur aux femmes et à leurs revendications.

Le rassemblement a ensuite déambulé dans les rues piétonnes et autour de la place du marché où se trouvaient de nombreuses personnes en scandant :

– violeur à l’intérieur : la honte !

– complice à la justice : la honte !

et la chanson explicite : « nous sommes femmes, nous sommes fières, et féministes et radicales et en colère »

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Conseil communautaire : que tout change pour que rien ne change

sam Juil 11 , 2020
Le Conseil communautaire de Grand Poitiers installé le 10 juillet a élu son exécutif au cours de sa 1ère séance au TAP 86 conseiller-es communautaires et 33 suppléant-es élu-es aux dernières élections municipales composent désormais le conseil communautaire de la Communauté Urbaine de Grand Poitiers (GPCU) qui va gérer le […]
//