Photos et vidéos de la marche.

Le pourquoi de la manifestation en vidéo

Bien trop peu de monde pour protester contre la politique sécuritaire. L’état néolibéral profite de la sidération face à la pandémie pour engranger des lois sécuritaires. Les protestations qui ne manqueront pas de surgir face à la grave crise sociale et écologique qui s’annonce, verra tout cet arsenal fonctionner à plein. Cette journée du 16 janvier était marquée par la mise en place de l’angoissant couvre-feu à 18h00.

« Street medic » de la Vienne

Un camion sono ouvrait la marche et diffusait une musique techno des jeunes poitevin-es de Tekchup BND

qui ont profité de cette manifestation comme espace de liberté pour danser

À l’arrivée au forum du Parc de Blossac,

les « Amis de la Terre Poutou » ont interprété une adaptation du « chant des partisans » et Valérie, très applaudie, a dansé sur ce thème :

« Le chant des partisans » par Catherine Ribeiro

Des consignes données aux manifestant-es en début de parcours

On pouvait noter une présence encore une fois massive, superflue et pesante des forces de police encadrant une manifestation pacifique et bon enfant. Une façon sans aucun doute pour la Préfecture de montrer que la liberté doit se réduire à ce qu’elle veut bien nous laisser dans sa grande magnanimité démocratique.

PC

Rédaction

Une réflexion au sujet de “Marche des libertés ce samedi 16 janvier

  1. Dialogue improbable avec un « force-de-l’ordre », hier en fin de manif. La dernière photo publiée sur cette page montre la présence de 3 véhicules stationnés très près de l’entrée de la grille du parc de Blossac. Quand on était de l’autre côté, cela laissait un passage d’un mètre pour sortir… impossible de ne pas regarder « dans les yeux » les « forces-de-l’ordre » présentes, sur deux rangées, comme les légions romaines, casques sur la tête et boucliers aux pieds :
    – Il a déjà servi votre bouclier ! (bien rayé au demeurant…)
    – Ouais et il pourrait encore servir.
    – Encore faut-il qu’il serve pour une bonne raison.
    – Mais il sert toujours pour une bonne raison.
    – Je ne suis pas sûr d’être d’accord avec cette appréciation…

    D. Leblanc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Stop à la répression dans l'Éducation

dim Jan 17 , 2021
Comme ailleurs ! Un beau texte de bilan écrit par nos camarades de melle avec des militant-es d’autres secteurs qui ont elles et eux aussi connu la répression cette année (inspection du travail, santé, Poste, SNCF, RATP, Monoprix, Pôle Emploi…) 2020, année du Covid et de la répression au travail […]
//