1 Comment

  1. Ce plaidoyer, une plateforme bienvenue avec l’École au centre, me rassure (Comenius n’est pas mort),mais l’adresser à E. Macron équivaudrait pour un condamné à mort à adresser une requête à Guillotin. E. Macron est un individu monstrueusement formaté par une école opposée à celle ici proposée.
    Puisque à tout ou presque je m’accorde dans cette lettre, sans doute serez vous rassuré, M. Stanislas, que j’émette une critique sur votre page 4: »… les actifs qui cotisent pour la retraite auront le sentiment d’avoir un retour immédiat… » Honte à ceux qui après avoir tout reçu jusqu’à l’âge de 20 ans, attendraient encore des plus de 70 ans. Au demeurant, nombre de retraités ne sont pas engagés une mois par an mais quotidiennement; en outre, le problème n’est pas de savoir ce que l’on peut donner mais comment et surtout en quel lieu : maître d’apprentissage, ingénieur ou maçon, ne sont pas démunis de leur savoir mais de leurs outils; année après année sont détruits les ateliers, auparavant et justement nommés centres d’apprentissage.

    Jacques TOURET

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.