Bonjour ARTE,

Avant j’aimais bien 28′.

Mais depuis hier soir (samedi 02 Février 2019, journée 12 GJ) je suis très chagrin d’avoir télévisé la séquence sur le nucléaire animée par l’excellent Jean-Louis Étienne (à condition qu’ il ne parle pas de nucléaire) et un certain Dupin (ou quelque chose comme ça).

Ce fut un florilège de lieux communs éculés d’un autre âge: l’énergie nucléaire est belle, pas chère, propre, généreuse, …l’avenir en marche, quoi !
Sauf que:

• L’ énergie nucléaire fournie par nos centrales est en réalité très chère. Le prix de vente par EDF est largement en dessous de son prix de revient. Il n’intègre pas le coût du CEA (qui réalise les études de base), de l’ANDRA (qui gère les déchets), ni le coût réel des démantèlements futurs. Le prix de revient de l’électricité des EPR est le triple de celui des éoliennes. Le coût de construction des EPR est le triple des devis initiaux ! Tous les constructeurs de centrales nucléaires privés se sont retirés du marché ou ont fait faillite ( AREVA, Westinghouse, Toshiba, Mitsubishi, Siemens…) Ne restent que les constructeurs d’ état qui subventionnent leur filière nucléaire par les impôts.

• l’ énergie nucléaire fournie par nos centrales est en réalité très polluante. Des effluents chimiques et radioactifs sortent tous les jours des centrales et sont répandus dans la nature (eau et air). Quand aux résidus de combustion nucléaire, ils continuent de poser un problème sans solution valable: on ne sait toujours pas quoi faire du plutonium et des radionucléides issues de la fission. Même si la réaction nucléaire ne produit pas de CO2, la filière entière, de la mine aux déchets, en produit beaucoup, avec en plus les gaz réfrigérants qui sont en moyenne 2000 fois plus «lourds» que le CO2 vis à vis de l’effet de serre. Plus tard, quand les «tranches» mourront de vieillesse, que ferons-nous des cadavres? Sous quels tapis mettre les poussières radioactives ? Ceux de l’Elysée ?

• Les radionucléides sont très radiotoxiques. Elles sont responsables de milliers de cancers. Le docteur Étienne semble ne pas le savoir, heureusement, il ne «pratique» pas !

• Les réacteurs nucléaires restent très dangereux. Les deux dernières catastrophes nucléaires n’ont pas pu être cachées. Mais d’autres on eu lieu, presque aussi graves, à Mayak (Russie, 1957), à Santa Susana (Californie, banlieue de Los Angeles 1959). En ne comptant que les accidents de niveau 6 et 7 INES, on a 5 fusion de réacteur et 1 fusion de piscine. Sur quelques 500 réacteurs qui ont été construits dans le monde, ça fait une occurrence de 1% environ! Très très loin d’ être hautement improbable.

• L’ avenir appartient aux énergies renouvelables, à la sobriété, à l’efficacité. En soutenant le nucléaire, on fait exactement le contraire: on persiste dans le gaspillage énergétique, la fourniture d’électricité n’est plus un service mais un business dévastateur pour l’environnement . Voilà le message à faire passer à Etienne, Dupin et autre Macron. Etienne a bien fait de «faire» le pôle nord avant qu’il ne fonde, car avec son raisonnement, il n’en n’a plus pour très longtemps.

Heureusement, chez ARTE, vous avez l’antidote à ce type de « fake news » : DESINTOX !

Du pain béni pour cette séquence.

Salutations cordiales.

Jacques Terracher, administrateur du Réseau Sortir du Nucléaire,

Poitiers, le 03/02/19.

Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

5 février. L'appel de la FSU86

lun Fév 4 , 2019
La CGT a appelé le 5 février à une journée de grève et de mobilisation. La FSU 86 s’inscrit dans cette journée interprofessionnelle pour obtenir davantage de justice fiscale et sociale et une augmentation du pouvoir d’achat des salariés et retraités et a déposé un préavis de grève afin de […]
//

Articles en relation