« Plus jamais ça ! », 19 responsables d’organisations syndicales, associatives et environnementales signaient une tribune commune publiée sur France Info le vendredi 27 mars. A ce jour, plus de 178 000 personnes ont signé la pétition, un nombre considérable qui continue de monter, jour après jour. Un peu partout, des « déclinaisons locales » commencent à voir le jour pour mettre en musique le contenu du texte de la pétition.

Ces derniers jours, des rassemblements/manifestations ont eu lieu à Nantes et Toulouse lundi 11 mai en soutien aux personnels hospitaliers et à la défense de l’hôpital public. A Saint-Malo, une coordination se met en place entre 11 organisations locales, avec l’objectif de préparer la suite…

En Gironde, une première réunion a été organisée samedi 9 mai « et a permis d’identifier collectivement la nécessité de construire un cadre unitaire, rassemblant les expertises du mouvement syndical, social, écologiste, féministe, pour penser et agir dans le déconfinement et construire le monde d’après. » (dixit le communiqué issu de ces premiers échanges).

Plus près de nous à Angoulême, une petite centaine de personnes se sont également rassemblées hier sur la place de la mairie… le mouvement fait donc tache d’huile : à nous de lui donner davantage de visibilité et d’en faciliter l’extension !

Alors pourquoi pas dans la Vienne où des initiatives (Appel des soignant.e.s notamment) ont vu également le jour ?

Sachant que bien des « responsables » ont hâte de tourner la page pour retourner « aux jours d’avant ».

Mobilisons-nous dès maintenant et donnons-nous rendez-vous le « jour d’après » pour réinvestir les lieux publics pour reconstruire ensemble un futur, écologique, social et démocratique, en rupture avec les politiques menées.

RAPPEL : 

16 associations et syndicats lancent une pétition pour un Jour d’Après écologique, féministe et social !

À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », seize organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques. Cette pétition appelle les citoyen·ne·s, qui partagent le constat dressé d’urgence sociale et écologique et en ont assez des discours creux, à se mobiliser pour que le « Jour d’Après » soit construit ensemble, en rupture avec les politiques menées jusque-là. Les solutions existent, agissons !

Les 16 organisations à l’initiative de cette pétition :

Action Non-Violente COP 21, Alternatiba, Attac France, CCFD Terre Solidaire, Confédération paysanne, CGT, Convergence nationale des Services Publics, Fédération syndicale unitaire (FSU), Fondation Copernic, Greenpeace France, les Amis de la Terre France, Oxfam France, Reclaim Finance, Unef, Union syndicale Solidaires, 350.org.

Depuis la publication, les organisations suivantes signent aussi la pétition :

Action Aid France, Droit au logement, Femmes Égalité, Fidl, i-buycott, Il est encore temps, Le mouvement, MAN, MNL, Notre affaire à tous, Partager c’est sympa, Syndicat des Avocats de France, Syndicat de la Magistrature, UNL, Utopia.

Dans la Vienne, une douzaine de mouvements (au moins) ont une existence active et reconnue : il est maintenant temps d’établir des contacts et de lancer l’idée d’une vraie rencontre (avec toute la « distanciation » nécessaire bien entendu…). 

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Regarder un excellent film tout en soutenant le cinéma Le Dietrich de Poitiers

mar Mai 12 , 2020
dimanche 17 mai 18h00. Regardez la bande annonce: le film vaut vraiment la peine. Séance-discussion virtuelle familiale // En décembre dernier, le film était notre coup de coeur du mois et nous n’avions pas résisté au charme de ses interprètes (et à l’accent québécois !). C’est donc avec beaucoup de plaisir […]
//