Ça se passait à l’ilot Tison : un an avant le départ de Macron, ça valait bien un pot. Un pot souhaité, attendu par la soixantaine de personnes présentes pour l’occasion. Pas tant pour boire un coup (mais ça aide aussi) que pour signifier au locataire de l’Elysée, qu’il n’était que locataire et que le bail allait s’arrêter en 2022.

On ne peut que le souhaiter : reste à le préparer, ce qui n’est pas parti pour être le plus facile… Avec un peu de « primaire populaire » peut-être ? « Pour le climat, pour la justice sociale, pour la victoire en 2022 » …

C’est sûr, y’a du boulot.

Manu est même venu, enfin son masque !

Dom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Article suivant

Fanzine "Poitiers Révoltée": manif pour les libertés et contre l'extrême droite

dim Juin 13 , 2021
Un fanzine témoignant des luttes à Poitiers, un mini reportage graphique sur nos manifestations, un point de vue personnel et évocateur. Cliquez sur l’image pour voir le fanzine correspondant (en pdf) Manifestation pour les libertés et contre les idées d’extrême droite, samedi 12 juin 2021. La manif fait suite à un […]
//